Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les communes Rugombo et Buganda manquent cruellement de l’eau potable

Pénurie d’eau potable depuis une semaine au chef-lieu de la province Cibitoke et au chef-lieu de la commune Rugombo. Une situation qui dure maintenant 1 semaine. Pour le moment, la population fait recourt aux eaux des rivières et des canalisations et craint la réapparition des maladies de mains sales.

Des vas-et-vient des habitants du chef-lieu de la province Cibitoke et de ceux du chef-lieu de la commune Rugombo  sont observables aussi bien sur la route  goudronnées que dans les quartiers. Les uns portent de bidons vide ou d’autres remplies d’eau sur la tête ou  sur des vélos. Visiblement perturbés, ils sont à la recherche d’un endroit où trouver de l’eau potable. Une image réccurente chaque jour dans cette localité depuis maintenant un peu plus d’une semaine.

Pour avoir une borne fontaine pour s’approvisionner en eau  potable, il faut aller jusqu’à Mukerereza en commune Rugombo à l’entrée de la commune Mugina. Pour y arriver, il faut parcourir une distance de 5 Km pour quelqu’un qui vient du chef-lieu de la  commune Rugombo et celle de plus de 10 km pour quelqu’un qui vient du chef-lieu de la province.

Cette borne fontaine est beaucoup sollicité. Il faut faire la queue pendant au moins plus de 3 heures pour espérer avoir de l’eau. Pour ce qui ne sont pas  patients, ils vont plus loin en commune Mugina à a peu près 10 km  pour quelqu’un du chef-lieu de la commune Rugombo et à plus de 15 Km pour celui du chef-lieu de la province Cibitoke.

Ce parcours n’est pas du tout facile pour tout le monde. Les familles les plus démunies du chef-lieu de commune Rugombo se rabattent, vers les eaux de la  rivière Nyakagunda ou alors vers les canaux d’irrigation pour puiser de l’eau sale  et parfois contenant des produits dérivés des engrains chimiques provenant des rizières ou alors toutes sortes d’autres déchets. Au chef-lieu de la province, les familles pauvres s’approvisionnent en eau de la rivière  Nyamagana.

Pour  la population de ces deux localités, si rien n’est fait dans les meilleurs délais, des maladies de mains sales et surtout le choléra, l’une de maladies les plus fréquentes en commune Rugombo risquent de resurgir.

La question d’eau potable hante également la population de la commune Buganda de la même province. Les habitants de différentes localités de cette commune s’alimentent en eau à partir des rivières  Kaburantwa, Muhira et rusizi selon la  proximité des uns et des autres. Pour alimenter en eau potable la commune Buganda  , les sources de captage les plus proches se trouvent en commune Mugwi et  pour alimenter  la commune Rugombo et le chef-lieu de la province, les sources se trouvent en commune  Mugina.

La commune  Rugombo avait d’ailleurs une promesse d’avoir de l’eau potable depuis le mois de décembre de l’an passée. Une promesse qui avait été faite par le ministre de l’intérieur.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 285 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech