Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des odeurs des toilettes du cachot de Mwaro décriées par la population.

Des odeurs nauséabondes dégagées par les toilettes menacent la santé des détenus du cachot du commissariat de Mwaro. Egalement, les habitants des environs se plaignent de ces odeurs depuis environ deux ans

Le commissariat provincial de Mwaro se situe dans la localité de  Gatare à 700 mètres  du bureau provincial.  Suite à une fosse septique bouchée, des odeurs nauséabondes se dégagent des lieux d'aisance du cachot du commissariat de police.  Les détenus sont ordonnés de vider les toilettes sans protection. Ce qui est dangereux pour la santé des détenus  comme l’indique cet habitant des environs. « Ils obligent les détenus de vider les toilettes avec des seaux.  Alors, ils utilisent leurs mains sans aucune protection. Ils ne portent même pas de masques. Nous craignons que des maladies liées au manque d’hygiène ne surgissent dans cette localité car il y a des ménages qui sont aux alentours. Franchement, nous menons une vie difficile ».

Les habitants de cette localité révèlent que ce problème date d'il y a plus d'année. Paradoxalement, différentes institutions sont au courant de ce problème, soulignent- ils. « Les matières fécales qui débordent passent devant le bureau administratif provincial, puis devant le bureau provincial de santé sans oublier le parquet. Et le procureur ne peut pas dire qu’il n'est pas au courant de ce problème. Sans mentir, cette situation nous attriste beaucoup ».

A ce propos, la rédaction de la RPA a tenté de joindre le gouverneur de la province Mwaro, Colonel Gaspard  Gasanzwe pour recueillir sa réaction mais en vain.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 276 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech