Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Augmentation de cas de malnutrition aiguë chez les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes.

Le Cadre Intégré de Classification  de la sécurité alimentaire, IPC,   estime que  plus de  300 000 enfants âgés de 6 à 59 mois souffriront de la malnutrition aigüe de même que  45 000 femmes enceintes et allaitantes. Une dégradation enregistrée  par rapport à l’année 2021.

La situation nutritionnelle va connaître une légère dégradation entre octobre 2022 et février 2023 avec plus de 20 districts qui vont basculer en situation d’alerte IPC phase 2.  C’est  du moins ce que l’on peut rire  dans l’analyse  de la malnutrition aigüe  du Cadre Intégré de Classification  de la sécurité alimentaire, IPC MARS 2022 – FÉVRIER 2023.

Dans son rapport  publié  le 07 septembre, l’IPC estime au total  plus de  283 000 enfants âgés de 6 à 59 mois qui souffriront de la malnutrition aigüe et auront besoin de traitement au niveau national de mars 2022 à février 2023. Selon ce rapport, ce chiffre est supérieur à celui de l’IPC malnutrition aiguë 2021 qui était généré sur 31 districts sanitaires et sur 8 mois de l’année. Des chiffres qui selon l’IPC ne  sont pas comparables avec ceux de l’année précédente.

En ce qui concerne les cas de malnutrition aiguë sévère  qui s’élèvent à 59 000 sur la même période, ils demeurent nettement supérieurs à ceux de 2021,  déclare IPC dans son rapport. De plus, une estimation de 45 000 femmes enceintes et allaitantes  pourraient souffrir de la malnutrition aigüe.

L’IPC  projette que  d’octobre 2022 à février 2023 la situation devrait se dégrader pour 23 districts sanitaires qui basculeront en phase d’Alerte  IPC Phase 2 notamment tous les districts sanitaires des provinces de Kirundo, Makamba, Muramvya, Ruyigi ainsi que plusieurs districts sanitaires des provinces de Gitega, Kayanza, Muyinga, Ngozi et un des districts sanitaires des provinces de Cankuzo, Mwaro et Bujumbura Mairie. 25 districts sanitaires resteront en phase Acceptable,IPC Phase 1  notamment tous les districts sanitaires des provinces de Bujumbura, Bururi, Karuzi, Rumongue, Rutana, Bubanza et Cibitoke.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 237 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech