Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Depuis deux mois, les criquets ravagent des champs à Ntega

Des champs de cultures ont  été ravagés par des criquets en commune Ntega de la province Kirundo depuis  près deux mois. Les agriculteurs de cette commune indiquent ces criquets rongent les feuilles des cultures et laissent les champs presque vides. Ils craignent la famine si rien n’est fait dans l’immédiat.

Les agriculteurs de la commune Ntega en province Kirundo indiquent que leurs champs de cultures sont menacés par des criquets depuis le début du mois de septembre. Ils font savoir que ces criquets se manifestent dans plusieurs collines de la zone Murungurira et qu’ils ont été incapables de lutter contre ces insectes. L’un des agriculteurs de cette commune de Ntega témoigne. « Ces criquets on les surnomme ‘’Intahaga’’.  Ca faisait très longtemps qu’on ne les voyait pas. Ils ressemblent à des criquets pèlerins. Ces criquets menacent les collines de Mugendo, Rutagara, Kinyovu, Sasa, Carubambo, Makombe , Mariza, Kanyagu et Kimenya. Ils y sont très nombreux. Ces insectes rongent les feuilles des cultures de haricot, de maïs, du manioc et laissent les champs presque vides. Ces criquets se multiplient de plus en plus et ils dégagent une odeur désagréable. Ils ne sont pas  comestibles .Nous ne voyons pas comment on peut les exterminer ». 

L’autre chose qui inquiète ces agriculteurs est que ces criquets se multiplient trop vite et craignent qu’ils ne se propagent dans d’autres communes. Ces agriculteurs demandent à toute personne habilité de les aider à exterminer ces criquets car, si rien n’est fait dans l’immédiat, ils vont mourir de faim. « Nous demandons à toutes les personnes qui ont des connaissances en la matière de nous aider pour éradiquer ces criquets car nous craignons qu’ils nous causent de la famine. Ils ravagent tout sur leur passage », se lamente un des agriculteurs.

Les informations en provenance de la commune Ntega font savoir que certains administratifs ainsi que les techniciens agricoles dans cette commune conseillent aux agriculteurs de rassembler ces criquets et de les brûler afin de s’en débarrasser.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 253 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech