Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

A Cankuzo, les habitants payent les frais du manque de carburant.

Les habitants de la province Cankuzo font face aux conséquences de la pénurie de carburant. Les prix de transport ont été revus à la hausse. Ce qui ne facilite pas la population qui n’a pas beaucoup de moyens financiers.

Les habitants de la province de Cankuzo font savoir que depuis déjà deux semaines presque toutes les pompes de la province sont à sec. Les  conséquences   ont commencé à se manifester. Notre source  fait savoir que les frais de transport de leur  province vers d’autres  ont augmenté d’une somme variant entre mille et deux milles francs. « Depuis deux semaines, nous sommes dans une pénurie terrible de carburant. Ce qui a engendré plusieurs conséquences. Les prix de transport ont été revus à la hausse. Par exemple, le prix de transport de Cankuzo vers Kigamba qui était à 2 milles francs est à présent à 3 milles francs. Pour se rendre à Muyinga, le prix de transport est entre 6 et 7 milles francs alors qu’auparavant c’était 5 milles francs », indique notre source.  

Les habitants   de Cankuzo soulignent   qu’il leur  est même difficile de trouver le déplacement malgré ces nouveaux tarifs car les bus des agences qui assurent le transport entre les différentes provinces ont été diminués à cause de ce manque de carburant. « Certaines agences qui assurent le transport en commun ont suspendu certains voyages. Par exemple, 5 bus pouvaient fonctionner par jour.  Mais aujourd’hui, un seul bus ou deux fonctionnent par jour. Il y’a même des bus des autres agences qui peuvent passer toute la journée sans assurer le transport du fait de cette pénurie de carburant », ajoute notre source.

Les habitants de la province de Cankuzo demandent au gouvernement burundais de résoudre ce problème qui paralyse tout le pays. Comme  les stations-services n’ont pas de carburant pour servir les clients, au marché noir le prix d’un litre d’essence est de 8 mille francs burundais et le litre de Mazout est à 5 mille francs burundais.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 169 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech