Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les responsables du camp de Mtendeli n’avouent pas leur rôle dans la destruction des maisons des réfugiés délocalisés.

Les responsables du camp de Mtendeli  nient qu’aucune injection n’a été donné de démolir des maisons des réfugiés burundais.  Le représentant du responsable dudit camp  tentait de s’expliquer devant les réfugiés burundais qui devraient être transférés au camp de Nduta vendredi dernier. Depuis le début du processus de délocalisation des réfugiés de Mtendeli vers la fin du mois dernier, les maisons des réfugiés délocalisées ont été systématiquement détruites.

C’était  en début d’après-midi  de ce mardi lorsque des camions ont ramené les effets appartenant aux réfugiés du camp de Mtendeli situé en Tanzanie. Ces effets avaient été  acheminés jeudi dernier vers le camp de Nduta et leurs propriétaires devaient être délocalisés vendredi  dernier. 

Ce mercredi, l’envoyé  spécial du responsable du camp de Mtendeli a  réfuté les allégations selon lesquelles les autorités du camp ont ordonné la destruction  des maisons des réfugiés. « Je sais très bien que personne n’a ordonné cette démolition. Aucun ordre dans ce sens  n’est sorti », a- t- il dit.

Ces propos ont soulevé la contestation des réfugiés. La majorité des  300 réfugiés qui devaient être délocalisés vers le camp de Nduta vendredi dernier  n’a actuellement plus de toit. Ces réfugiés soutiennent toujours que la destruction de leurs maisons est imputable aux autorités du camp.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 408 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech