Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les disparitions font toujours parler d’elles au camp de Nduta

Recrudescence des cas d’enlèvements des réfugiés burundais au camp de Nduta situé en République Unie de Tanzanie. Lundi soir, deux burundais ont été enlevé par des gens en tenue de police tanzanienne. Jusqu’à présent, leurs familles ignorent, et l’endroit de leur détention, et le mobile de leur arrestation.

Les deux réfugiés portés disparus sont le prénommé Yusufu de la zone 7 et le surnommé Ndahomvya de la zone 17. Ils ont tous été enlevés la nuit du lundi vers une heure du matin.

« Yusufu et Ndahomvya ont été arrêté par des gens en tenue de la police tanzanienne. Ces personnes étaient à bord d’un véhicule et se sont directement dirigées vers les domiciles de ces deux réfugiés. Le surnommé Ndahomvya est vendeur de bicyclettes. Tous les deux ont été arrêtés le même lundi. » Témoigne un des voisins des victimes.

Selon les informations en provenance du camp de Nduta, les familles des deux réfugiés n’ont depuis aucune nouvelle des leurs. « Les familles ont cherché ces deux personnes aux cachots situés à l’intérieur dudit camp, mais en vain. Interrogée pour savoir où ces gens étaient détenues, la police a nié avoir procéder à leur arrestation. » Souligne notre source.

Pour le moment, les réfugiés de Nduta disent être inquiétés par ce phénomène d’enlèvements qui perdure alors qu’il y a une forte présence d’agents de l’ordre sensés assurer la sécurité dudit camp. « C’est incompréhensible que des étrangers s’introduisent dans le camp et enlèvent les gens sans que les agents de l’ordre s’en rendent compte. Pire encore, ces kidnappeurs portaient des tenues de la police tanzanienne. C’est vraiment insensé. » Se désole un burundais réfugié à Nduta.

Contacté à propos, Martin Ottieno, responsable de la police en province Kigoma où se situe le camp de Nduta nous a dit ne pas être au courant de la situation et a promis de s’exprimer après enquêtes.

Au moins 10 réfugiés burundais du camp de Nduta ont été enlevé en seulement une semaine.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 252 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech