Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

L’administrateur de Muramvya assume son rôle dans la tuerie des vaches de la famille Kanzoya

L’administrateur de la commune Muramvya en province Muramvya  accepte de rembourser les vaches de la famille de Joseph Kanzoya de la colline Mpehe zone Bugarama. Ces vaches ont été blessées à coups de machettes par des imbonerakure sur ordre de cette autorité communale,  Espérance Nduwayezu.

Espérance Nduwayezu, administrateur de la comnune Muramvya,  a convoqué ce lundi  Jean Ngendakuriyo, chef de la colline Mpehe ainsi que la famille Kanzoya. Ce dernier avait été mise  au cachot samedi dernier et ses vaches tuées par machettes.

Selon notre source en commune Muramvya, l’administrateur  Espérance Nduwayezu a accepté devant le chef de la colline Mpehe qu’elle  va  indemniser la famille de Joseph Kanzoya pour  les trois vaches tuées. Une indemnisation  qui sera versée  en collaboration avec des imbonerakure et le chef de poste de la police en zone Bugarama qui répond au nom d’Issa Ntakarutimana. « Elle les aurait dit qu'elle compte les dédommager en leur payant pécuniairement leurs vaches. Hier, elle a commencé à chercher ceux qui ont exécuté la mission pour qu'ils viennent payer ces vaches », nous a confié une source.

Même si l’administrateur a  accepté   de payer cette famille, elle n’a  pas donné le rendez-vous  de ce paiement. Ce qui ne tranquillise pas la famille Kanzoya qui, selon notre source,  craint que la promesse ne sera  pas tenue.

Cette famille  demande donc  aux autorités  hiérarchiques de cet administrateur de l’aider pour  décrocher  cette indemnité dans la mesure où cette autorité communale ne nie pas le rôle qu’elle a joué dans la persécution de la famille Kanzoya.

Cinq vaches ont été  blessées  samedi dernier au moment où  elles broutaient dans une propriété de la famille Kanzoya sur injonction du ministre ayant l’agriculture et l’élevage dans ses attributions, Déo  Guide RUREMA. Trois des cinq vaches sont mortes et leur viande vendue. L’argent en provenance de cette vente a été  mis sur le compte de la commune sur ordre de l’administrateur de la commune.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech