Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des imbonerakure de Rutovu passent à tabac des gens pour les voler.

Deux personnes ont été tabassées par les Imbonerakure ce samedi soir sur la colline Kiyonzo en commune Rutovu de la province de Bururi. Ces imbonerakure ont également pris l’argent que possédaient les victimes. L’une des victimes reçoit des soins à l’hôpital  de Rutovu. Les habitants de la localité demandent justice.

Ces habitants  de la commune Rutovu  tabassés par   les imbonerakure samedi soir sont Tharcisse NGENDAKUMANA et son ami MBAZUMUTIMA. Ils ont été battus par  trois Imbonerakure   de la même commune de Rutovu dont  le nommé  Elvis Ntisumbwa et  un surnommé Tindo. Nos sources n’ont pas pu donner le nom du  troisième imbonerakure, auteur du forfait. Les témoins oculaires indiquent que ces imbonerakure voulaient prendre de l’argent que les deux hommes avaient eu en vendant  leur vélo. C’était une somme de 30 milles francs burundais. « Les bagarres ont été déclenchées par deux Imbonerakure,  Elvis Ntisumbwa et son Ami Tindo. Ils venaient de voir  un garçon qui  vendait son vélo et le garçon était avec son ami. Ces imbonerakure ont commencé à les tabasser sérieusement. Les deux victimes sont Tharcisse NGENDAKUMANA  et son ami, MBAZUMUTIMA.  Ces Imbonerakure leur demandaient de l’argent  issu de la vente du  vélo », révèle un témoin.

Nos sources en commune Rutovu font savoir que ces 3 imbonerakure sont aussi impliqués dans d’autres  forfaits et crimes  comme les enlèvements  des habitants de la localité et la persécution  des taxis motards. Elles demandent aux autorités de la commune Rutovu surtout l’administrateur de  redresser ces  imbonerakure du parti présidentiel avant qu’il ne soit trop tard. « Nous demandons à l’administrateur de la commune Rutovu de prendre des mesures interdisant ces Imbonerakure à faire du mal à la population car le pays nous appartient nous tous. Comment  ils peuvent débarquer et verser des boissons  sur  habitants paisibles tout en les frappants et en leur  volant les trente mille qu’ils avaient sur eux. Nous demandons aux autorités d’agir  car ils connaissent  bien ces Imbonerakure. Que les autorités sachent bien que ces imbonerakure  vont le faire demain pour les enfants de ces autorités. Qu’ils arrêtent donc cette situation avant qu’il ne soit trop tard », conseille un des habitants de la place.       

Nos sources de la commune Rutovu font savoir que les victimes ont porté l’affaire devant l’officier de la police judiciaire qui a émis un avis de recherche contre ces imbonerakure. Ces derniers se seraient cachés depuis le forfait.  Les habitants de Rutovu  affirment que ces imbonerakure bénéficieraient de la protection des autorités locales dont le commissaire de la police à Rutovu. Ils  interpellent la justice pour qu’elle traite le dossier sans partialité et que les auteurs du forfait soient punis conformément   à la loi.

La rédaction n’a pas pu joindre  Josette NDAYIKEZA, administrateur de la commune Rutovu, ainsi que le commissaire de la police à Rutovu.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 374 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech