Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Une double exécution à Muramvya

Une double exécution à Muramvya

Un détenu de la prison centrale de Muramvya est mort samedi dernier dans des circonstances  douteuses. Le détenu aurait été assassiné par des imbonerakure qui l’ont retrouvé dans sa cachette après évasion de la prison. Son hôte a été aussi assassiné. Les familles exigent des enquêtes.

 

Ce détenu qui a été tué Samedi 16 Septembre  répondait au nom de Bonithe Ruratukana. Il est sorti de la prison avec  deux de ses codétenus maçons jeudi 14 Septembre  avec  autorisation d’aller travailler en dehors de la prison. C’est à partir du même jour, indiquent les détenus de cette maison pénitentiaire qu’ils ont appris qu’il s’est échappé de la prison. Deux jours après, le samedi 16 Septembre  Bonithe Ruratukana  a été retrouvé dans une maison d’un certain Bosco situé sur la colline Masango à 5km du chef-lieu de la province  Muramvya. Les deux ont  été assassinés, précisent nos sources.

 ‘’Des imbonerakure  ont sérieusement battu  Bonithe et son hôte  prénommé Bosco à l’aide de gourdins. Le détenu lui a succombé à un coup de pierre qui lui a été lancée par ces imbonerakure alors qu’il tentait de s’échapper et Bosco a succombé aux coups de gourdins.’’ Révèlent nos sources de Muramvya.

Les corps des victimes ont été mis à la morgue de l’hôpital de Muramvya.  Les familles des victimes ont refusé qu’ils soient enterrés sans qu’il y ait une enquête pour que les auteurs du double crime soient traduits devant la justice. Bonithe Ruratukana n'était jamais autorisé à sortir de prsion, il participait uniquement aux travaux à l'intérieur de la prison, précisent nos sources. Sa famille se demande comment ce jour il a été autorisé à sortir et pense que son assassinat était prémédité.

Bonithe Ruratukana venait de passer deux ans dans la prison centrale de Muramvya poursuivi pour atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat ; il était accusé d’avoir lancé une grenade dans un bar situé au chef-lieu de cette province. Le détenu  Bonithe a été condamné d’une peine de 30 ans  mais il avait interjeté appel à la cour suprême et le dossier était toujours en cours.

Le directeur de la prison de Muramvya n'a pas encore réagi.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 271 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech