Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un policier arrêté à Buganda pour un meurtre commandité

Un habitant de la commune Buganda en province de Cibitoke a été tué fusillé par un policier la nuit de ce samedi 15 mai. Les informations qui nous sont parvenues indiquent que  des policiers en compagnie des imbonerakure de la localité l’attendaient près de chez lui. Des conflits fonciers seraient derrière ce meurtre.

La victime était connue sous le nom de Festus Manirakiza et était chauffeur à la société Angélique International Limited. Les habitants de la zone Ndava indiquent que le crime a été commis  aux environs de 21 heures. Selon toujours la population, Festus Manirakiza a été tué lorsqu’il  était sur le chemin de retour en provenance de son lieu de travail vers son domicile.

Nos sources ajoutent que la victime est tombée sur trois policiers et un groupe d’imbonerakure qui venaient d’arrêter  un de ses voisins, l’accusant de ne pas détenir  de pièce d’identité. Festus  Manirakiza  aurait plaidé en faveur de son voisin et proposait aux policiers de le laisser rentrer prendre sa carte d’identité au lieu d’aller l’emprisonner.  Une intervention qui a irrité  les agents de la police, précisent nos sources à Ndava. Ces policiers ont alors intimé l’ordre à Festus Manirakiza de les suivre mais ce dernier n’a pas obtempéré, exigeant d’abord  d’être informé sur le motif  de son arrestation.

Ces policiers ont commencé à le tabasser avant qu’un d’entre eux, le prénommé Gérard, lui tire dessous. ‘’Ils l’ont mis à terre et ont commencé à le frapper avec des gourdins et des coups de pied. Ils voulaient l’amener on ne saurait dire à quel endroit. Le policier l’a donc  menacé en disant qu’il allait  tirer. Ensuite ce policier  l’a frappé au niveau des  testicules. Après ces tortures,  le policier a chargé son fusil et lui a tiré dessus à deux reprises. La victime a essayé de résister et  le policier continuait de le menacer que  s’il n’exécutait pas ses ordres,  il allait l’achever. Le même agent de police a fini par avouer que la victime était au fait la cible de sa mission ’’,  a précisé notre témoin.  

Les habitants de la localité  ont essayé de sauver Festus Manirakiza et en revanche le policier en question les a dispersés en tirant des balles qui n’ont heureusement pas touché aucun d’entre eux. 

Un peu plus tard, les administratifs sont arrivés sur les lieux et ont évacué  Festus Manirakiza. Néanmoins, arrivé à l’hôpital de Cibitoke, celui-ci a rendu l’ âme. Ces habitants de Ndava demandent à  la justice de sévir et de sanctionner ces policiers et imbonerakure  actuellement sous les verrous.  ‘’Les policiers qui ont commis ce crime devraient être exemplairement sanctionnés car la victime était un civil sans armes et n’avait même pas tenté d’attaquer ces policiers. Ces policiers disent qu’ils font bien leur travail quotidien mais on pense qu’ils ont besoin d’apprendre comment traiter les gens. ‘’ a conclu un habitant de la place.

Les voisins de Festus Manirakiza indiquent que sa famille pense à un assassinat commandité suite à  des conflits fonciers au sein la famille.   

Vous saurez qu’au cours des deux derniers mois, la province Cibitoke a déjà enregistré  15 cas d’assassinat dans toute la circonscription.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 168 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech