Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

le responsable des renseignements au sein du parti CNDD-FDD porté disparu depuis 5 jours.

le responsable des renseignements au sein du parti CNDD-FDD porté disparu depuis 5 jours.

Un imbonerakure influent de Ruyigi a été arrêté ce jeudi par des agents du service national
de renseignement burundais. Il venait de se rapatrier après des mois passés en exil. Depuis
son arrestation, ce membre de la ligue des jeunes du parti CNDD-FDD est introuvable.
Cet imbonerakure porté disparu s’appelle Haruna Mustafa. Arrêté par les agents du service
national de renseignement jeudi dans un Hôtel dénommé Villa Dubaï situé en province
Gitega, il a par après été embarqué manu-militari à bord d’un véhicule de type HILUX de
couleur blanche immatriculé EA 05 07. Selon des témoins oculaires, certains de ces agents
étaient en tenue civile, d’autres en tenue policière. Quant au véhicule en question, il
appartiendrait au responsable du service national de renseignement en province Ruyigi
prénommé Eliezer.
Informé de la planification de son arrestation, révèlent nos sources, Haruna Mustafa aurait
quitté son domicile pour se réfugier en province Gitega, fuyant les menaces du responsable
provincial du parti CNDD-FDD à Ruyigi, le nommé Gérard Barutwanayo. Ce dernier aurait

juré d’en découdre avec ce militant du parti au pouvoir, surtout après que ce dernier se soit
opposé à l’enlèvement d’un citoyen de la place prénommé Juma. Ce que cette autorité aurait
pris pour un affront. « Il a mal pris cette histoire et a tout fait pour lui compliquer la vie. Il
l’a non seulement fait renvoyer de son travail, mais il l’a aussi fait jeter en prison pour un
an. » A révélé à la RPA un des proches de la famille Haruna. Et nos sources de préciser que
même après son séjour à la prison centrale de Gitega, Haruna Mustafa n’a pas été tranquille
pour autant car les menaces et persécutions se sont multipliées et intensifiées à tel enseigne
qu’il a jugé bon de s’exiler. « Il a été relâché au mois de juin 2022. Et comme le responsable
provincial du parti CNDD-FDD ne cessait de le traquer et de lui pourrir la vie, au mois de
septembre, il est parti en Zambie. » Témoigne un imbonerakure de la place.
Haruna Mustafa restera en Zambie jusqu’en Avril 2023 avant de se rapatrier. Depuis son
retour, il vivait presque caché jusqu’au jour où un de ses amis lui a dit de s’éclipser un peu vu
qu’il y avait un plan visant à l’éliminer physiquement. Il a par la suite pris une chambre à
l’hôtel Villa Dubai, un hôtel dans lequel il s’est fait cueillir jeudi dernier par les agents des
renseignements burundais.

Selon nos sources en province Ruyigi, Haruna Mustafa serait entre autres reproché d’avoir
trahi le CNDD-FDD en prenant pour épouse une femme de l’ethnie Tutsi à qui il confierait
des secrets du parti.
Depuis 5 jours, Haruna Mustafa est introuvable dans tous les cachots et le responsable du
service national de renseignement à Ruyigi a refusé de révéler son sort à sa famille. D’où
cette dernière demande d’être informée sur le lieu de détention du sien et sur le motif de son
arrestation.
Vous saurez que pour le moment, la femme, tout comme les autres membres de la famille de
Haruna, de même que certains de ses proches, vivent en clandestinité car eux aussi recherchés
par les agents de renseignements.
A ce propos, la rédaction de la RPA a joint Sixte Vigny Nimuraba, président de la
Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme, CNIDH en sigle pour
s’enquérir de la situation, mais ce dernier nous a signifié ne pas être au courant car en mission
hors du pays.

Nous avons également essayé de joindre Eliezer, responsable des renseignements en province
Ruyigi impliqué dans ce dossier, tout comme Gérard Barutwanayo, responsable provincial du
parti CNDD-FDD, mais en vain.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 191 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech