Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

La Tanzanie déploie des réfugiés congolais en vue de rapatrier de force les Burundais

Des gazs lacrymogènes ont été lancés le matin de ce 17 mai par la police tanzanienne sur les burundais vivant au camp de réfugiés de Nyarugusu. En complicité avec les chargés de la sécurité de nationalité congolaise, cette police en complicité procédait  à la destruction et au pillage des marchandises appartenant aux réfugiés burundais.

Ces accrochages ont débuté vers 6 heures du matin de ce lundi. A ce moment, la police tanzanienne, en compagnie des chargés de la sécurité d’origine congolaise, a commencé à saccager les marchandises appartenant aux réfugiés burundais du camp de Nyarugusu. Pour disperser la foule, il a fallu tirer des gaz lacrymogènes, comme en témoigne ce réfugié burundais. ‘’ C’était le désordre total au niveau des zones 9 et 10. Les réfugiés burundais avaient déjà étalé leurs marchandises notamment les tomates, le petit poisson appelé Mwanza, du manioc, de la colocase, des oignons, des beignets, etc. Les policiers et les chargés de sécurité congolais appelés Sungusungu  ont tout mis sens dessus dessous.’’

De plus, ces policiers s’accaparaient de tout ce qu’ils trouvaient sur leur chemin et passaient à tabac quiconque essayait de sauver ses marchandises, a révélé notre source.

Cette opération est la deuxième menée dans ce camp en moins d’une semaine.  La police tanzanienne, toujours en complicité avec les congolais chargés de la sécurité dudit camp, avait  incendié les étagères sur lesquelles se trouvaient les marchandises des réfugiés burundais.

‘’ Jeudi de la semaine dernière, la police est venu et a brûlé les étagères sur lesquelles se trouvaient des Ndagala, des choux ainsi que les étagères appartenant aux cordoniers ,  aux réparateurs de téléphones et de radio ,etc…’’S’indigne un des réfugiés burundais.

Les réfugiés  burundais estiment que ce climat d’instabilité est consécutif à la volonté du gouvernement tanzanien de les rapatrier de force. Un projet auquel auraient été associés les réfugiés congolais.

‘’ Cela fait partie de ce que le dénommé Sudi Mwakibasi avait recommandé aux réfugiés congolais d’aider la Tanzanie à faire pression sur les réfugiés burundais afin qu’ils puissent rentrer au Burundi.  Cette autorité leur  a promis qu’une fois le but atteint, les enfants congolais pourront étudier à l’aise car ils occuperont les places des burundais. Ces propos ont tellement ému les réfugiés congolais. Ils ont acclamé cette proposition.’’

La personne à l’origine de ce discours  se trouve être le directeur du service réfugié au ministère tanzanien de l’Intérieur. Révoltés, les réfugiés burundais demandent au gouvernement tanzanien de prendre tous les réfugiés au même pied d’égalité et d’arrêter de dresser leurs pairs congolais contre eux.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 164 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech