Enlèvement de Selemani Niyonzima par des agents secrets burundais à la gare du nord.

Une personne originaire de la colline Burengo en commune Matongo de la province Kayanza a été enlevée samedi dernier à son lieu de travail à la gare du nord par des gens qui seraient des agents secrets en mairie de Bujumbura. Sa famille l’a cherché dans différents cachots en mairie de Bujumbura sans succès et demande qu’il soit traduit en  justice s’il a commis une infraction.  

Cette personne qui a été enlevée samedi le 31 juillet par des gens qui seraient des agents du Service National des Renseignement en mairie de Bujumbura s’appelle Selemani Niyonzima. Selon des témoins sur place, les ravisseurs étaient à bord d’un véhicule de marque Toyota de type Hilux. Ces derniers se sont introduits dans une pharmacie où Selemani travaille et l’ont embarqué de force vers une destination inconnue.     « Ils sont venus à bord d’un véhicule. Ils sont entrés brusquement dans la pharmacie et ils lui ont demandé si c’était lui Selemani et il a répondu oui. Il a été ainsi embarqué de force. Ses téléphones portables et l'ordinateur qu’il utilise dans son travail ont été saisis. Ils ont pris la direction de la la gare du nord et ils se sont  dirigés vers le bar communément appelé iwabo w'abantu », précise un témoin.    

La famille de Selemani indique qu’ils l’ont cherché dans les différents cachots se trouvant en mairie de Bujumbura mais sans succès. Elle demande d’être informée du lieu de sa détention et plaide pour qu’il soit traduit en justice s’il aurait commis une infraction.  «Les membres de sa famille l’ont cherché dans différents cachots notamment à la documentation, au sein du BSR et de la PJ mais ils ne l’ont pas trouvé. Ils sont pour le moment désespérés. Nous, ses proches et amis, demandons qu’il soit relâché. D’ailleurs, les autorités du pays ont dernièrement déclaré que personne n'est portée disparue au Burundi. Et s’il serait déjà tué, nous leur demandons de remettre son corps afin qu’il soit enterré dignement »,insiste un des proches.   

 

Selon des informations qui nous sont parvenues, Selemani Niyonzima n’a pas été enlevé seul. Ces agents ont également kidnappé son ami du nom de Venant Kayobera lui aussi originaire de la commune Matongo. Il est également, lui aussi, introuvable depuis ce jour-là.