Des rebelles en provenance du Burundi mâtés par la RDF

L’armée rwandaise  a sorti ce lundi 24 mai un communiqué de presse où il annonce que des éléments du FLN en provenance du Burundi ont mené une attaque sur la frontière rwando-burundaise. Deux assaillants ont été tués et les autres se sont repliés vers le Burundi. Les informations détenues par la RPA indiquent que des préparatifs de certains mouvements rebelles qui ont eu lieu au Burundi avec pour objectif de déstabiliser le Rwanda ont précédé cette attaque.

Comme annoncé dans le communiqué de l’armée rwandaise RDF, ces assaillants du mouvement FLN ont traversé la rivière Ruhwa qui sépare le Burundi du Rwanda entre 21h15 et 21h35. Ce communiqué indique également que ces éléments du FLN sont venus de la localité de Giturashamba, c’est en commune Mabayi de la province de Cibitoke. Ils sont par la suite entrés à environ 100 mètres à l'intérieur du territoire rwandais plus précisément dans la localité de Bweyeye, cellule de Nyamuzi, village de Rwamisave. La RDF indique qu’elle a tendu une embuscade à ce groupe et deux d’entre eux ont été tués, ainsi que des matériels militaires saisis. Il s’agit notamment d’une mitraillette, sept chargeurs, une grenade tortue, une antenne d'une radio Motorola et deux uniformes de l’armée burundaise.  Les rescapés assaillants se sont repliés vers le Burundi après avoir traversé la rivière Ruhwa, indique toujours le communiqué de l’armée burundaise.

Selon des informations que la RPA détient, cette attaque a suivi des préparatifs visant à perturber la sécurité du Rwanda, qui se sont déroulés au Burundi. Ces informations font savoir, qu’il y a deux semaines, une réunion s’est tenue en province de Muyinga frontalière avec la Tanzanie entre des cadres du mouvement FLN ainsi qu’un groupe de personnes venus de l’Ouganda. Une source de la RPA au sein des forces de l’ordre indique que même si elle n’a pas pu identifier tous les membres du groupe venu de l’Ouganda, elle a reconnu certains d’entre eux qui sont des membres du mouvement RNC hostile au gouvernement rwandais. Cette même source de la RPA révèle que dans cette réunion, il était question de se préparer pour mener des attaques ensemble au Rwanda. La situation est ainsi alors que certaines informations parlent également d’autres réunions de ce genre se seraient tenues dans certains pays de l’Europe et de l’Afrique dans le seul objectif de mener des attaques contre le Rwanda.

Les informations qui nous sont parvenues indiquent que les éléments du FLN qui se sont repliés vers le Burundi se seraient dirigés vers leurs positions situées dans la Kibira du côté des provinces de Cibitoke et Kayanza.

Vous saurez aussi que certaines informations confirment la présence à Bujumbura de certains cadres du mouvement FLN, qui résideraient dans les quartiers de Kigobe et Kajaga. 

Du côté du gouvernement burundais et de l’armée burundaise, aucune réaction n’est encore sortie jusqu’à l’heure actuelle.