Des membres du FLN péris aux combats après leur tentative d’envahir le Rwanda

Découverte  ces derniers jours de plusieurs  cadavres  dans les forêts des communes Mabayi et  Bukinanyana en province Cibitoke. Depuis le lundi 24 mai,  5  cadavres y ont été découverts. La population locale pense qu’il s’agirait  des assaillants qui ont attaqué  le 23 dernier à Bweyeye  dans le pays voisin du Rwanda.

Trois des cinq corps ont été retrouvés  ce mercredi 26 mai  dans la forêt naturelle de la Kibira, au niveau  de la colline Ruhembe  en zone Bumba  de la commune Bukinanyana. En uniforme des forces de Défense Nationale Burundaises, FDNB en sigle, ces corps commençaient déjà à se décomposer. Selon des sources concordantes, l’armée burundaise dit ne déplorer aucune perte au sein de ses hommes, ce qui laisse croire que ces gens font partie du mouvement rebelle rwandais qui a récemment mené une attaque sur le sol rwandais avant de se replier. Notre  source sur place indique qu’ils ont été alertés  par  une odeur nauséabonde et  des bourdonnements  des mouches  dans les alentours.

L’autre cadavre a été retrouvé  ce mardi 25 mai, toujours dans la  forêt de la kibira, mais cette fois-ci du côté de la colline Gafumbegete, en zone Butahana de la commune Mabayi.

Le lundi 24 mai dans la soirée, un 5ème   corps   avait été  retrouvé dans la  localité de Kamenge en zone Ruhororo de la commune Mabayi. Selon une source militaire, les documents trouvés sur la victime prouvaient qu’il faisait partie des combattants rwandais et qu’elle était de nationalité rwandaise.  L’administrateur communal de Mabayi  a alors ordonné l’inhumation de ce corps le lendemain.

Selon  nos sources  à Mabayi et  à Bukinanyana,  tous ces cadavres ont été retrouvés  dans des  localités où sont implantées les positions des rebelles rwandais. Ces derniers, précisent les mêmes sources, ont leurs principales positions dans la Kibira, du côté de Kibeya et Ruhembe  de la zone Bumba en commune Bukinanyana. Cependant,  nos sources précisent qu’ils ont également des  antennes dans  plusieurs autre localités de cette forêt, notamment dans les  localités  de Gisakura, Kibeya,   Rugaramure, Kamenge, Mpinga et  Gafuni en commune Mabayi. Une autre position selon nos sources est implantée dans la localité de Kaburantwe, et plus précisément à la frontière entre les communes de Mabayi et Bukinanyana.

A propos de ces corps portant l’uniforme de la FDNB, la rédaction de la RPA n’a pas pu joindre OPC 1 Carème Bizoza, gouverneur de la province Cibitoke, de même que Floribert Biyereke, porte-parole de l’armée Burundaise pour de plus amples éclaircissements.