Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des entrainements para- militaires des imbonerakure inquiètent les habitants de Maramvya.

Peur panique chez certains habitants de la zone Maramvya en commune Mutimbuzi de la province Bujumbura. Depuis une semaine, les Imbonerakure effectuent des entrainements  para- militaires dans différentes  localités de cette zone. Ces imbonerakure  empêchent  dans certaines localités la circulation nocturne des personnes. Une situation que les citoyens qualifient de persécution et violation de leurs droits.

Ces entrainements  para- militaires qui sèment la terreur au sein  des habitants de la zone Maramvya en commune Mutimbuzi de la province Bujumbura  ont débuté il y’a  une semaine. Ce citoyen de la colline Kirekura  parle des localités où  se déroulent ces entrainements. « Nous avons peur suite aux entrainements  para- militaires effectués par des imbonerakure sur la 13ème  transversale Kirekura locale, 13ème  transversale Kirekura-Budahirwa ainsi que sur la 13ème  transversale Kirekura-Mutara. Nombreux nous les reconnaissons qu’ils ne sont pas des militaires et  d’autres proviennent d’ailleurs et portent des tenues militaires. Cela se fait la nuit et ne tranquillise pas la population. Nous sommes réveillés par des cris et lorsque  nous approchons pour faire le constat, nous remarquons qu’ils apprennent à manier les armes. Mais, nous ignorons le motif. Nous demandons au gouvernement d’arrêter  cela», a- t- il dit.

La RPA a pu répertorier les noms de certains imbonerakure responsables de ces entrainements.  Dans la localité de Kirekura, il s’agit d’un certain  Karenzo et le  surnommé DOGOSIRI , sur le sous –secteur Budahirwa c’est  le nommé Aloys MANIRAKIZA et le prénommé  Pacifique et enfin dans la localité de Mutara ces entrainements sont dirigés par  le nommé BIGIRIMANA.   

C’est le même scenario sur la 15ème  transversale et spécialement  dans une localité dénommée Darfour, ajoutent nos sources de la localité. Parfois, ces imbonerakure empêchent même toute circulation de gens à partir de 18 heures, comme le témoigne cet habitant de la place. « Leurs actions font  vraiment peur à la population. Cette localité dite Darfour située sur la 15ème  transversale est connue depuis longtemps comme leur fief. Personne d’autre ne peut se hasarder d’y aller au-delà de 18 heures».

Selon nos sources en zone Maramvya, ces entrainements  para- militaires  dans cette localité dite Darfour sont supervisées par Richard Niyonzima responsable des imbonerakure en commune Mutimbuzi  en collaboration avec les nommés KAMANA et KARENZO.

La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre Gaston SINGORA, le chef de la zone Maramvya, ni Siméon BUTOYI, l’administrateur de la commune  MUTIMBUZI, pour  de plus amples éclaircissements.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 397 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech