Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des clandestins paient de leur vie la traversée de la Rusizi

Les imbonerakure des  communes Rugombo et Buganda de la province Cibitoke sont accusés de violer l’ordre de fermeture des frontières. Ils font entrer  en toute illégalité des personnes en provenance  de  la RDC via la Rusizi. De plus, ces imbonerakure tuent les voyageurs en possession d’argent ou d’autres objets de valeur.

Ces Imbonerakure ravissent les biens des personnes qui passent par les points d’entrée de Mparambo 1, Rusiga, Kagazi, Kigazura, Matama, Rukana, Rabiro et à la 11ème  transversale du côté de la commune Rugombo. Ces actes de vol sont plus fréquents en commune  Buganda, sur les points d’entrée situés sur les transversales 4, 6 et 7 de Gasenyi et les transversales 3 et 4 de Nyamitanga.

Des sources locales indiquent que ces Imbonerakure font traverser clandestinement la rivière Rusizi des gens non dépistés. Les mêmes sources révèlent que cette milice du parti au pouvoir est en complicité avec certains agents de la police dans l’accomplissement de ces actes.

Selon des informations recueillies dans les communes Rugombo et Buganda, ces Imbonerakure ravissent de grandes sommes d’argent ou des objets de valeurs appartenant à leurs « clients », dont ils exécutent par après les propriétaires et jettent les corps dans  la rivière Rusizi.

Le récent cas est celui d’un certain Onésphore, un congolais de la communauté Banyamulenge qui venait de traverser la rivière Rusizi et se rendait à Bujumbura pour se faire soigner. Son corps a été retrouvé le  vendredi  14 mai sur la colline de Mparambo 1. Ayant constaté qu’il était en possession de billets en dollars américains, ces Imbonerakure l’ont tué et ont jeté son corps au bord de la rivière Rusizi.

Pour rappel, le corps d’un pasteur d’origine béninoise en provenance de la République Démocratique du Congo a été retrouvé sur la rivière Rusizi le 24 avril 2021. Ce missionnaire a également été victime d’un meurtre mis en exécution par des Imbonerakure, juste après lui avoir dépouillé de son argent.

Les habitants des communes Rugombo et Buganda demandent que la sécurité soit renforcée, surtout au niveau de ces points d’entrée, pour éviter ce genre de tueries.

Contacté à propos, Carême Bizoza, gouverneur de la province Cibitoke, n’a pas voulu s’exprimer sur téléphone.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 159 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech