Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Bubanza : Disparitions après arrestation par les corps de l’Etat : L’histoire se répète ? Les habitants de Buringa s’interrogent

Bubanza : Disparitions après arrestation par les corps de l’Etat : L’histoire se répète ? Les habitants de Buringa s’interrogent

Désiré Bizimana, habitant de la colline et zone Buringa en  commune Gihanga de la province Bubanza a été appréhendé  par la police sur son lieu de travail il y a 6 jours. Ses proches ignorent les raisons de son arrestation et le lieu de détention. Les seules informations qu’ils ont et qu’il aurait été remis à la police présidentielle.

Désiré Bizimana a été  arrêté  jeudi le 8 février  2024. Des sources locales indiquent que l’opération de son arrestation était dirigée par le commissaire communal Philippe Masabarakiza  au  moment où il vaquait à ses activités quotidiennes.

 « Il travaillait comme gestionnaire des étables, la police l’a appréhendé sur son lieu de travail. Après  l’arrestation, ils ont fait semblant de l’emmener à Gihanga mais ils l’ont livré au service des renseignements. Depuis ce jour, nous n’avons aucune nouvelle de Désiré Bizimana et sommes  très inquiets.» Témoigne un de ses proches.

Les habitants de  Buringa  comparent la situation actuelle à celle de 1972, quand des gens étaient arrêtés et ne revenaient plus. «  A voir l’allure actuelle des enlèvements, je me demande si nous sommes retournés en  1972. Nous demandons au pouvoir de se ressaisir et de nous montrer où  se trouve Désiré. Ce n’est pas compréhensible qu’on vienne prendre une personne et qu’elle disparaisse sans aucune suite.» Déplore cette autre source  de Buringa.

La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre Philippe Masabarakiza et Léopold Ndayisaba respectivement commissaire et administrateur communal  de Gihanga pour recueillir leurs réactions.

Désiré Bizimana est la deuxième personne qui est introuvable après son arrestation sur cette même colline Buringa de la zone Buringa en moins d’un mois. Le responsable de la jeunesse du parti CNL sur la même colline de Buringa, Georges Nimbona surnommé Manyenye a été kidnappé  la nuit du 28 Janvier  par des individus armés de fusils  qui seraient des agents de la police présidentielle. Depuis ce jour, il est introuvable.   

 

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 1365 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech