Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

La persécution des membres du CNL reprend de l’ampleur

La persécution des membres du CNL reprend de l’ampleur

Un membre du parti CNL de  la colline  et zone Buringa en commune  Gihanga de la province Bubanza a été enlevé ce dimanche par des hommes armés. Ce  lundi, le représentant communal du même parti   en commune  Gisagara de la province Cankuzo  a été séquestré par un groupe d’imbonerakure alors qu’il allait se rendre compte des dégâts  causés par les mêmes  imbonerakure la nuit dernière  sur leur  permanence de son  parti  CNL.

 Vers 22 h de la nuit  du 28 janvier,  les habitants de la 9ème  transversale  à l’endroit communément connu sous le nom de Kumukaratusi  dans la zone Buringa en  commune Gihanga ont vu apparaitre une véhicule  qui se dirigeait  vers eux. Les personnes à bord, armées de fusils,  sont descendues du véhicule  et  se sont attaquées  à  un certain  Georges Nimubona. Avant de l’embarquer, ils l’ont  violement tabassé  se servant  de leurs fusils selon ce témoin oculaire : « 4 hommes étaient à bord  de ce véhicule qui s’est arrêté entre la 8ème et la 9ème Avenue à l’endroit communément  appelé Eucalyptus, nous  y étions  avec Georges. Nous avons alors vu trois hommes débarqués du véhicule et l’autre est resté au volant avec un fusil de type Kalachnikov. Ils  ont attrapé Georges, il s’est débattu mais en vain. Nous avons approché  et ils ont pointé  les canons sur nous. Chacun des trois avait un pistolet. Ils l’ont finalement embarqué. »

Les témoins ajoutent que les 4 hommes étaient tous cagoulés. Ils n’ont pas pu  bien voir l’immatriculation de leur véhicule, « nous avons retenu  17 80 avec la lettre A à la fin. »

Les voisins de Georges Nimubona  indiquent avoir remarqué que  Georges était suivi par un groupe d’imbonerakure avant l’arrivée de  ce véhicule des kidnappeurs. Ces habitants de Buringa soupçonnent que ce militant du parti  CNL de l’honorable Agathon Rwasa a été enlevé par des agents du Service National des Renseignements.

 La  tension politique  monte également à Cankuzo

La même nuit de ce dimanche 28 janvier,  la permanence du parti CNL, Congrès National pour la Liberté,  se trouvant sur la colline et  zone Camazi de la commune Gisagara  a été attaquée. Des sources locales parlent d’un groupe d’une centaine d’imbonerakure. Ces imbonerakure  ont vandalisé la permanence et ont failli, affirment nos sources, tuer le veilleur de la permanence qui a pu s’échapper.

La matinée de ce 29 janvier alors que  le responsable du parti CNL en commune Gisagara  prenait les photos de leur  permanence, il a été  sérieusement tabassé par ces imbonerakure. Alexis Ndayizeye a été évacué vers  une structure sanitaire pour y recevoir des soins.

Les militants du parti CNL soulignent que  c’est pour la deuxième fois que cette permanence de la colline  Camazi est vandalisée, la dernière fois c’était en décembre dernier.

Nous n’avons pas pu recueillir les réactions  de  Léopold Ndayisaba  et Gratien Nitunga, respectivement administrateur de Gihanga  et Gisagara.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 230 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech