Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 15 Septembre 2020

Politique :

-Le 15 septembre est la journée internationale dédiée à la démocratie. Tatien Sibomana du parti Uprona non reconnu par Gitega regrette que cette journée arrive au moment où la démocratie est a l’agonie au Burundi. Les principes démocratiques ont été bafoués depuis des années. (Source : Radio Inzamba)

-Début ce lundi 14 septembre d’une rencontre d’une délégation des envoyés des Nations-unies et des hautes autorités burundaises. La situation des droits de l’homme se trouve dans les priorités des débats. (Source : la VOA)

Sécurité :

-2 personnes dont un militaire et un policier ont été arrêtées sur suspicion après l’explosion d’une grenade lancée par des inconnus ce lundi vers 20 heures sur la colline Nyagisozi, commune Busoni, province Kirundo. L’attaque visait un certain Rubomboza, pêcheur du lac Rweru. (Source : RPA)

-Les habitants des collines de la commune Rugazi, province Bubanza frontalières avec la Kibira alertent pour leur sécurité à cause des hommes armés qui pullulent dans cette réserve naturelle depuis plus de 2 semaines. (Source : SOS Médias Burundi)

-Peur panique de la population en commune Rango, province Kayanza suite à une attaque d’un groupe armé de ce lundi vers 22 heures qui visait le vol des médicaments dans une pharmacie et le pillage des magasins de la localité de Rubungu sur la sous-colline Ntabandwa. (Source : RPA)

Droits de l’homme :

-Après l’arrestation des représentants du parti Cnl dans les comunes de Rutovu et Mugamba, cette chasse à l’homme continuent et touche presque tous les représentants communaux dans toute la province de Bururi. Ce mardi c’était le tour des représentants communaux de Bururi et Vyanda sur ordre du procureur à Bururi. (Source : RPA)

-Un membre du conseil communal a été arrêté à Kirundo, commune Gatara. En commune Bugarama, province Bujumbura, Bizimungu enseignant à l’ecofo de Bihinga, zone Ruteme, a été interpelé sous qu’il donne des informations à une radio en exil. Ferdinand Nduwayo, responsable du Cnl sur la colline Bukeye en commune Nyanza-Lac, province Makamba a été arrêté ce dimanche. (Source : SOS Médias Burundi)

Santé :

-Le ministre burundais de la santé publique a déclaré à la fin de la semaine dernière qu’il n ya plus de cas de covid-19. Dr Jean Minani du Cnared dit qu’une telle déclaration est précise car ne pouvant intervenir qu’après une semaine sans aucun cas de cette pandémie dans tout le pays.  (Source : Radio Inzamba)

Justice :

-Salvator Nibigira, infirmier à l’hôpital de Mabayi a été condamné par le Tribunal de grande instance de Cibitoke à 15 ans de prison, une amende de 100 mille francs burundais et 2 millions de francs burundais de dédommagement familial pour viol d’une fillette de 16 ans. Les défenseurs disent être satisfaits de ce procès pour décourager l’impunité. (Source : Journal Iwacu)

Monitoring des Médias par la RPA