Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 6 Octobre 2020

Sécurité :

-Peur panique au sein de la population de colline Kazeba, commune Gitanga, province Rutana suite à la présence inhabituelle des militaires lourdement armés. Ils sont à la poursuite des rebelles qu’ils les accusent injustement d’héberger. Cependant un groupe d’hommes armés avait été dernièrement aperçu en zone Nyakuguma, reconnait la population de cette localité. (Source : RPA)

Droits de l’homme :

-Donatien Ndayisaba connu comme un jeune Imbonerakure au camp des réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie est sans trace depuis la semaine dernière. Il a été vu pour la dernière fois avec un policier tanzanien en train de partager un verre, indiquent les autres réfugiés burundais. (Source : SOS Médias Burundi)

-Le Conseil de sécurité des Nations-unies a renouvelé l’après-midi de ce mardi d’une année le mandat de la Commission d’enquête des Nations-unies sur le Burundi. Sur 47 pays, 24 ont voté pour la reconduction, 17 se sont abstenus et 6 ont voté contre. (Source : La VOA)

Politique :

-La présidence de la République Démocratique du Congo a annoncé que finalement le mini sommet des 4 chefs d’Etat de la région des Grands-lacs convoqué sur l’initiative du président congolais, Félix Tchisekedi reporté à 2 reprises aura lieu ce 7 octobre 2020 à Goma par vidéo conférence. Les présidents Kagame du Rwanda et Museveni de l’Ouganda ont déjà confirmé leur participation. (Source : RPA)

Médias :

-Plus de 30 journalistes de la Radio Ntumbero FM stationnée au chef-lieu de la province Ngozi, fermée par mesure du Conseil national de communication depuis avril dernier accusent leur directeur de ne pas s’impliquer pour sa réouverture. En connivence avec les auditeurs de cette Radio, ils plaident pour sa réouverture. (Source : Journal Iwacu)

Bonne Gouvernance :

-L’Olucome dénonce le deux poids deux mesures dans la gestion des marchés incendiés. Un montant de plus de 2 milliards de francs burundais déjà collecté pour le marché de Kamenge incendié ce samedi alors rien n’ait étéfait pour les autres marchés incendiés antérieurement. (Source : Radio Inzamba)

Société :

-Les habitants de l’avenue de l’imprimerie dite avenue de la mort, quartier Jabe en mairie de Bujumbura s’inquiètent pour leur sécurité suite à l’écroulement des poteaux électriques pouvant provoquer des incendies. 3 sont déjà tombés. (Source : RPA)

-Menacés par les mille-pattes dans leurs tentes, les victimes des inondations de Gatumba dans le site de Kigaramango, font savoir qu’ils passent des nuits blanches car ces mille-pattes attaquent leurs enfants. (Source : Radio Isanganiro)

Monitoring des Médias par la RPA