Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 6 Janvier 2021

Droits de l’homme :

-Chasse à l’homme depuis ce lundi au camp des réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie. Cinq familles composées essentiellement des burundais qui avaient été rapatriées et repris l’exil, actuellement avec le statut de demandeurs d’asile sont aux arrêts. (Source : RPA)

-Au moins 39 personnes ont été assassinées, 3 portées disparues, 13 arrêtées arbitrairement et 12 cas de torture dans différents coins du pays selon le rapport de l’ACAT-Burundi du mois de décembre 2020. Cette organisation pointe du doigt dans ses investigations les Imbonerakure et certains éléments de la police nationale comme auteurs de ces crimes. (Source : Radio Inzamba)

Santé :

-Deux semaines sans nouvelles sur la pandémie du coronavirus, le ministre de la santé publique a annoncé dans une conférence de presse de ce mercredi 40 nouveaux cas dépistés en deux jours seulement. Il appelle au respect strict des mesures barrières contre cette pandémie sous peine de sanctions très sévères. (Source : La VOA)

Bonne Gouvernance :

-Les infirmiers qui travaillaient sur les frontières dans les provinces Cibitoke, Rumonge et Makamba dans le cadre de la lutte contre le covid-19 réclament des arriérés de leurs primes de toute une année. Une promesse de déblocage d’au moins pour 6 mois de leurs dus avait été donnée en vain. (Source : RPA)

Economie :

-Ouverture solennelle de la Banque d’Investissement pour les jeunes (BIJE) ce mercredi par le ministre de la jeunesse Ezéchiel Nibigira à Gitega, le siège social de la cette institution financière. ‘’Une banque commerciale qui n’est pas exclusive pour les jeunes mais pour tous les burundais à un taux d’intérêt raisonnable.’’ a indiqué Ezéchiel Nibigira. (Source : La VOA)

Société :

-Plus de 60 burundais de différentes catégories (des irréguliers, des présumés voleurs, des soupçonnés de collaborer avec les bandes armées) qui sont détenus dans la prison d’Uvira, province du sud à l’Est de la RDC crient contre la famine. (Source : SOS Media Burundi)

Environnement :

-Suite aux fortes pluies tombées dans la nuit de ce mardi, la Route Nationale numéro 5 relaiant Bujumbura-Rugombo sur la transversale 4 de la colline Nyamitanga, commune Buganda est devenue impraticable. Les habitants disent que certaines de leurs activités sont paralysées. (Source : Radio Isanganiro)

Monitoring des Médias par la RPA