Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 5 Janvier 2021

Politique :

-Les membres du parti d’opposition Cnl des communes de Kanyosha et Nyabiraba en province de Bujumbura regrettent d’être pourchassés sous qu’ils collaborent avec les rebelles. La traque a été décidée dans une réunion tenue samedi dernier. Neuf jeunes du Cnl ont été arrêtés depuis ce dimanche d’autres sont cavale. (Source : SOS Médias Burundi)

-Dans son message de nouvel an aux burundais ce 4 janvier, le chef de mission de l’UE au Burundi a confirmé la reprise de la coopération financière du Burundi avec l’Organisation Internationale de la Francophonie. Avant d’ajouter que le Burundi n’est plus considéré comme un facteur de risque sur le continent. (Source : Journal Iwacu)

-Constatant que les tueries qui continuent à travers tout le pays est une conséquence de l’absence d’une justice équitable ; la coalition CFOR-Arusha interpelle la justice à se libérer de l’engrenage politique pour accomplir pleinement son travail. (Source : Radio Inzamba)

Santé :

-Plus de publication sur la situation de la pandémie du coronavirus dans le pays par ministère en charge de la santé malgré qu’il s’observe depuis quelques jours une augmentation du nombre de personnes atteintes. Dix choristes de l’Eglise Mont Sion atteintes et un stagiaire de la Radio Isanganiro. Le nombre de personnes contaminés n’est pas connu. En plus certains medecins de l’INSP demanderaient de l’argent jusqu'à 500 dollars américains pour octroyer des certificats frauduleux aux voyageurs venant de l’étranger. (Source : RPA)

Droits de l’homme :

-Les habitants de la zone Kizuka, commune et province Rumonge d’élèves dénoncent le chef de cette zone Leonard Sirabahenda alias Siyaha qui protégerait les auteurs de viol des élèves du lycée Nyamibu. Il se substitue à la police et a la justice en infligeant des amendes aux présumés auteurs violation de la loi. (Source : RPA)

-L’ACAT-Burundi salue la mesure présidentielle de libérer certains prisonniers annoncés dans le discours de fin d’année. Cette organisation demande à la Justice burundaise de libérer également les prisonniers politiques et tous ceux qui ont purgé leurs peines. (Source : Radio Inzamba)

Société :

-Certains habitants de la commune Busoni, province Kirundo commencent à fuir suite à la famine qui mine cette commune depuis un certain temps. Ils disent qu’ils vont à la recherche du travail pour essayer de nourrir leurs familles. (Source : Radio Inzamba)

Société ::

-Les réfugiés du camp de Mulongwe en RDC dont des réfugiés burundais alertent contre les maladies des mains sales du fait du manque de l’eau potable depuis un bon moment dans ce camp. (Source : La VOA)

Monitoring des Médias par la RPA