Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 4 Mars 2021

Sécurité :

-Deux personnes tuées en province Muyinga en 2 jours. Juliette Gwati de la colline Kavumu, commune Butihinda a été tuée ce mardi par une autre femme qui l’accusait d’avoir volé ses avocats. Le corps de Nivyabandi a été retrouvé ce mercredi sur la colline Mukoni en commune Giteranyi, province Muyinga. (Source : Radio Inzamba)

Politique :

-Dans l’objectif de promouvoir un leadership féminin pour un développement inclusif et durable, les femmes leaders représentantes des différents secteurs interpellent la femme burundaise à être active et compétitive. (Source : ABP Infos)

-Gérard Birantamije, politologue et analyste de la politique burundaise interpelle Gitega à s’associer avec la sous-région pour démanteler les groupes armés installés dans la réserve naturelle de la Kibira, frontalière avec son voisin le Rwanda. (Source : Radio Inzamba)

Droits de l’homme :

-Selon l’organisation internationale de défense des droits humains ‘’Freedom House’’, le Burundi est classé parmi les pays qui ne respectent pas les libertés individuelles durant les dix dernières années. Le Burundi occupe la sixième place parmi les pays qui ont dangereusement régressé dans ce secteur. (Source : RPA)

Société :

-Les réfugiés burundais du camp de Nduta en Tanzanie disent ne pas savoir à quel saint se vouer après la destruction ce jeudi de tous leurs champs de culture par les autorités du dit camp. Ces derniers disent que c’est dans l’intérêt de la sécurité des réfugiés. (Source : La VOA)

-Les habitants de la zone Musaga dénoncent le deux poids deux mesures dans l’application de la mesure portant destruction des kiosques construits anarchiquement. Ceux appartenant aux membres du parti Cndd-fdd ne sont pas concernés. (Source : RPA)

-Grogne des usagers de l’internet contre la mauvaise qualité des services fournis par l’entreprise Lumitel. ‘’La vitesse est trop lente et pourtant chère’’ ; s’indignent-ils ! (Source : Journal Iwacu)

Bonne Gouvernance :

-La société indienne ‘’Angelic International’’ qui a gagné le marché de construction du barrage hydro-électrique de Kaburantwa se trouve sous sanctions financières des institutions financières internationales (BAD et la Banque Mondiale) pour avoir commis de nombreuses abus et fraudes. Les travaux devraient débuter en 2012 et terminés en 2020, en vain. (Source : RPA)

Education :

-Un délai d’une semaine a été accordé aux élèves qui ont abandonné les études en commune Cankuzo pour regagner le banc de l’école. C’est le gouverneur de Cankuzo qui l’a dit ce mercredi devant les comités de gestion des écoles, les enseignants et les administratifs à la base. (Source : Radio Isanganiro)

Monitoring des Médias par la RPA