Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 27 Juillet 2020

Sécurité :

-Un jeune prénommé Richard été tué poignardé à l’aide d’une bouteille cassée par Samuel Nibitanga, un Imbonerakure, chef de cellule la nuit de ce dimanche en zone Maramvya, commune Mutimbuzi, province Bujumbura. Le bourreau est entre les mains de la police pour raisons d’enquête. (Source : RPA)

-Kubwintwari Emmanuel a été tué à coups de bâton ce dimanche par un groupe de 6 jeunes Imbonerakure sur la colline Munyinya, commune Busoni, province Kirundo. Le chef de colline et ces 6 jeunes Imbonerakure ont été arrêtés par la police pour raisons d’enquête. (Source : Radio Inzamba)

Politique :

-Le parti MSD interpelle le peuple burundais à la solidarité nationale pour le redressement de leur pays. Alexis Sinduhije, président de ce parti d’opposition fait savoir aux burundais que la communauté internationale s’occupe de ses propres intérêts. Partant qu’il ne faut plus perdre de temps en attendant des miracles de sa part. (Source : RPA)   

-Le président de la République a reçu 4 ambassadeurs de France, de l’Allemagne, de la Belgique et de l’Union Européenne à Gitega, la capitale politique ; tous porteurs d’un message de félicitation ce lundi 27 juillet 2020.  Leur sentiment est le rétablissement les bonnes relations historiques avec l’U.E. (Source : SOS Médias Burundi)

Justice :

-La Cour suprême du Burundi a décidé ce 30 juin dernier, l’arrêt pris par la Cour d’appel qui confirmait une peine de 32 ans à l’activiste Germain Rukuki pour participation à un mouvement insurrectionnel, atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et attentat contre l’autorité de l’Etat et rébellion. La Cour suprême estime qu’il s’agit d’une violation des droits civils et politiques et a ordonné un nouveau procès. (Source : RFI)

-Les 16 présumés auteurs dans l’affaire Kayogoro accusés de racket, violence et assassinat des burundais en provenance de la Tanzanie ont comparu pour la 2ème fois devant le conseil de la Cour d’appel de Makamba ce lundi pour des questions de forme du dit dossier. Les 4 policiers impliqués gardent le privilège de prévenu libre. L’affaire a été mise en délibéré et la décision doit tomber le même jour. (Source : SOS Médias Burundi)

Santé :

-352 décès est le bilan des personnes emportées par le covid-19 dans les pays de la communauté de l’Afrique de l’Est depuis son apparition jusqu'à ce lundi 27 juillet 2020. (Source : Radio Inzamba) 

-Les réfugiés burundais du camp de Nakivale disent craindre les maladies des mains sales suite à une pénurie d’eau potable. Ils sont obligés de recourir à l’eau stagnante. Certaines organisations intervenant dans l’hygiène, évoquent le manque de carburant nécessaire pour le fonctionnement les moteurs de pompage. (Source : SOS Médias Burundi)

Société :

-Les réfugiés burundais du camp de Mulongwe en RDC ont manifesté par une marche silencieuse le matin de lundi vers le domicile de leur représentant pour demander son intervention pour la reprise de distribution des vivres. (Source : Radio Inzamba)

-Le marché à la transversale 15 a pris feu ce lundi à Maramvya, commune Mutimbuzi en province Bujumbura. Plus de 200 kiosques sont partis en fumée. Le brasier non éteint serait l’origine de cet incendie. (Source : Magazine Jimbere)

Environnement :

-Certains habitants de la zone Gihosha en commune Ntahangwa en mairie de Bujumbura riverains de la rivière Nyabagere alertent pour leur sécurité. Leurs maisons sont menacées à cause des travaux anarchiques de fabrication de briques, d’extraction de matériel de construction dans cette rivière. Entre temps le quartier ne cesse de s’agrandir. (Source : Journal Iwacu) 

-La montée des eaux du lac Tanganyika mêlées aux déchets est à l’origine de la diminution de la production des poissons sur la plage olympique Nyabugete en Mairie de Bujumbura, selon les pêcheurs. (Source : Radio Isanganiro)

Monitoring des Médias par la RPA