Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 25 Novembre 2020

Droits de l’homme :

-Les radios (RPA, Radio Inzamba et Télé Renaissance) en partenariat avec le mouvement des femmes et filles pour la paix et la sécurité ont diffusé une synergie des médias ce 25 novembre, lors de la journée de lancement des 16 jours d’activisme sur la sensibilisation et la lutte contre les violences faites aux femmes à travers le monde.

*Au Burundi, une triste réalité malgré les multiples alertes et rapports publiés par différentes organisations des droits humains contre ce fléau avec 640 cas de femmes et filles victimes dont des mineures en cette année seulement. Certaines ayant été assassinées.

*La crise politico-sécuritaire déclenchée en 2015 a ajouté le drame au drame. Plusieurs femmes et filles ont été voilées par des forces de l’ordre et des Imbonerakure ; leurs appareils génitaux endommagés. Sans oublier celles qui ont attrapé des maladies sexuellement transmissibles dont le VIH Sida et d’autres maladies psychologiques et des grossesses non désirées.

*Une autre catégorie non moins importante des viols contre les femmes et filles se commettent sur le lieu de travail. Le harcèlement par l’employeur. Les enseignants sur leurs écolières et élèves. Les conditions inhumaines dans les milieux carcérales etc…

*Certains dossiers en rapport avec ce fléau ont été envoyés à la Cour pénale internationale, CPI. A indiqué Me Armel Niyongere, un des avocats de la défense des victimes de l’atrocité de la crise de 2015 qui rassure que les auteurs répondront bientôt de leurs actes.

Politique :

-S’exprimant sur les raisons de sa démission au poste de haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel, l’ancien président Pierre Buyoya a dit qu’il s’agit d’une décision personnelle pour pouvoir s’occuper pleinement de sa défense dans le dossier d’assassinat de feu président Melchior Ndadaye dans lequel il est cité. Et d’ajouter qu’il ne veut pas être source d’embarras entre les Institutions, Gitega et l‘UA en l’occurrence. (Source : Journal Iwacu)

Justice :

-Huit prévenus dont 6 officiers et 2 hommes de rang des dix-huit détenus à la prison de Gitega dans le coup d’Etat manqué de 2015 ont demandé par écrit au président Evariste Ndayishimiye de les gracier au cours du mois d’août. (Source : SOS Médias Burundi)

Economie :

-Présentant le bilan du premier trimestre de son ministère, le ministre de l’agriculture et de l’élevage dit que les réalisations sont très satisfaisantes dans des domaines tres variés. Au niveau des cultures d’exportation ; 7.687.272 plants caféiers produits et 1.151.033 tonnes de café verts produites. 777 tonnes de coton graines et 302 tonnes fibres pour une valeur de 776,639.000 BIF. 5.378 tonnes de thé. 7.190.109 tonnes d’huile de palme. (Source : ABP Infos)

Environnement :

-132 maisons, des salles de classe et des eglises et beaucoup de champ de culture est le bilan malheureux des fortes pluies mêlées au vent violent qui se sont abattues ce mardi sur les collines Rugerege, Mparambo 2, Munyika 1 et 2 de la commune Rugombo, province Cibitoke. (Source : SOS Médias Burundi)

Monitoring des Médias par la RPA