Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 25 Janvier 2021

Droits de l’homme :

-Le prénommé Gédéon a rendu son âme dans la prison de Murembwe où il a été transféré après son arrestation en commune Burumbi, province Rumonge. Il avait été sauvagement torturé dans les récentes arrestations arbitraires tant dénoncées par différents défenseurs des droits humains. (Source : Radio Inzamba)

-Dieudonné Mushirakure a été arrêté ce mercredi à son domicile sur la colline Nyamurenge, commune Rusaka, province Mwaro par des policiers accompagnés des Imbonerakure. Sa famille dit craindre pour sa sécurité car n’ayant pas été informée sur le mobile de son arrestation ni son lieu de détention. (Source : SOS Médias Burundi)

Politique :

-Lors de la croisade de prière à Gitega qui a pris fin ce samedi, le chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye a exhorté les dirigeants du pays à servir loyalement la population avec amour et humilité. Et à la population d’obéir la classe dirigeante.’’ Les deux réunis aboutissant au développement intégral.’’ A-t-il rassuré. (Source : ABP Infos)

Santé :

-Les demandeurs des tests de la covid-19 au centre de dépistage à l’ETS Kamenge dénoncent le favoritisme chez certains agents de santé sans oublier le manque du matériel. En zone Kanyosha, les habitants s’y sont opposés par une révolte populaire. (Source : RPA)

-Le représentant des lauréats de l’université Mwaro, faculté de médecine regroupés au sein de l’association ‘’Jeunesse engagée pour la santé communautaire’’ indique que son association a décidé de créer un centre de santé communautaire dans la capitale politique Gitega pour contribuer à l’édification de leur patrie. (Source : La VOA)

-Grogne d’une vingtaine de burundais bloqués à la frontière Kobero dans le cadre des mesures barrières contre la covid-19 depuis plus d’une semaine. Ils disent être dans des conditions insupportables et demandent à l’autorité d’y remédier sans délais. (Source : Radio Inzamba)

Bonne Gouvernance :

-Vol des pièces des véhicules saisis au commissariat communal de Rugombo, province Cibitoke par les policiers chargés normalement de leur garde. Une pièce volée sur camion Fuso saisie d’une valeur de 4 millions a été vendu à 400 mille francs burundais dans ces conditions. (Source : RPA

-Grogne des étudiants de l’université du Burundi qui viennent de passer 5 mois sans percevoir leur prêt-bourse, leur unique source de revenu pour pouvoir survivre. Ils disent ne plus être à mesure de négocier des dettes chez les boutiquiers. Le pire chez les externes qui se retrouvent mis dehors par les bailleurs. (Source : Journal Iwacu)

Monitoring des Médias par la RPA