Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 24 Novembre 2020

Politique :

-L’ancien président Pierre Buyoya recherché par la justice burundaise dans le dossier de l’assassinat de feu président Melchior Ndadaye, actuellement haut représentant de l’UA au Mali et au Sahel vient de démissionner de son poste pour des raisons liées à ce dossier, selon une source qui est proche. (Source : RFI)

Sécurité :

-Un corps d’un homme non identifié a été jeté devant la porte de la morgue de l’hôpital Prince Régent Charles par un officier de la police dimanche dernier prétextant qu’il était victime d’un accident. Les travailleurs et les agents de sécurité ont voulu s’y opposer, en vain. (Source : RPA)

-2 jeunes de la colline Gatovu, zone Munagano, commune et province Muyinga sont morts le matin de ce lundi suite à l’effondrement de terrain sur la colline Burana où ils extrayaient clandestinement de l’or. (Source : Radio Inzamba)

Droits de l’homme :

-L’ancienne présidente du principal syndicat des enseignants, Eulalie Nibizi, actuellement directrice exécutive de la coalition burundaise des défenseurs des droits humains, CBDH s’insurge contre le caractère ethnique dans le recensement en cours des travailleurs au Burundi qui constitue une violation flagrante des conventions internationales qui garantissent la protection et la sécurité des travailleurs. (Source : RPA)

Justice :

-8 voleurs de grand renom dont leur chef Irakoze surnommé Kiguru ont été arrêtés par la police en collaboration avec les comités mixtes et de sécurité lors d’une fouille-perquisition en commune Isale, province Bujumbura. Plusieurs objets volés ont été également saisis. La population dit être très soulagée. (Source : ABP Infos)

Environnement :

-Le ministre burundais de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Environnement a annoncé la création du volet ‘’Semences sélectionnées’’ au sein de l’Institut agronomique du Burundi, ISABU qui s’occupait jusqu’ici des recherches agronomiques. (Source : La VOA)  

-Au moins 80 maisons et des champs de culture vivrière ont été détruits par des pluies torrentielles mêlées au vent violent qui se sont abattues samedi dernier sur les collines de Masha, Mahande et Mugimbu de la commune Murwi, province Cibitoki. Les victimes crient pour une assistance d’urgence. (Source : SOS Médias Burundi)

Société :

-Le personnel de la Société sucrière du Moso, SOSUMO se félicite de la bonne production sucrière de cette année 2020 ; Plus de 20 mille tonnes. Il réclame néanmoins l’amélioration de leurs salaires qu’ils jugent très bas. (Source : RPA)

Monitoring des Médias par la RPA