Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 24 Juin 2020

Sécurité :

-3 bandits armés d’un fusil ont été arrêtés ce mercredi matin à Itaba au niveau de la rivière Nyakijandi par des habitants des environs sur la route Gitega-Ruyigi. Ils sont accusés d’avoir tendu une embuscade à un véhicule pour dépouiller les passagers de leurs biens, en vain. (Source : SOS Médias Burundi)

Droits de l’homme :

-Les militaires du 322ème bataillon s’insurgent contre le traitement inhumain que leur commandant leur réserve. Un des leurs ait été malmené et se trouve pour le moment dans un état critique. (Source : Radio Inzamba)

Politique :

-Le premier vice-président Prosper Bazombanza et le premier ministre Alain Guillaume Bunyoni ont prêté serment ce mercredi 24 juin à 11 heures à l’hémicycle de Kigobe devant le président de la République, les députés et sénateurs et les membres de la Cour constitutionnelle. Les députés du parti Cnl et son président, l’honorable, Agathon Rwasa étaient toujours absents. (Source : Journal Iwacu)

-Le parti Cnl en commune Nyabihanga, province Mwaro fait savoir que la persécution contre ses membres continue. C’est après que la permanence de ce parti ait été incendié sur la colline Buhogo de cette commune. (Source : Radio Inzamba)  

Justice :

-Le policier Diomède Irinubushobozi qui a tiré sur Nazaire Mpfayokurera dans la nuit du 21 au 22 juin, un militaire du camp de Cibitoke a été condamné par le Tribunal de grande instance de Cibitoke à une peine de perpétuité pour meurtre dans un procès en flagrance ce mardi 23 juin vers 22 heures. Ses 3 coéquipiers ont été condamnés, 2 à 3 ans de prison et le 3ème a deux ans pour la non-assistance à une personne en danger. Tous devront verser une indemnité de 25 millions de francs burundais à la famille de la victime. (Source : SOS Médias Burundi)

Santé :

-Crainte de la propagation du coronavirus en commune Gisuru en province de Ruyigi suite aux mouvements des tanzaniens qui continuent à fréquenter le marché du Gisuru en complicité de certains policiers malgré la fermeture des frontières. (Source : RPA)

-Dans un communiqué sorti ce mercredi 24 juin, l’organisation internationale de défense des droits humains, Human Right Watch accuse Gitega de cacher la réalité sur la situation du covid-19 à travers le pays. Une situation qui crée une peur panique dans la population et qui désoriente les responsables sanitaires. (Source : La VOA)

Bonne Gouvernance :

-Grogne des commerçants aux alentours de l’ancien marché centrale de Bujumbura contre l’extorsion qu’ils sont en train de subir. Alors qu’ils doivent payer normalement 20 mille de location par stand, on leur demande des montants allant jusqu'à 200 mille francs burundais. (Source : RPA)

Environnement :

-Depuis l’après-midi de ce mercredi, il s’observe des feux de brousse dans la réserve naturelle de la Rukoko en zone Gihanga. La population dit ignorer la cause et les conséquences. (Source : Radio Isanganiro)

Monitoring des Médias par la RPA