Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 22 Juin 2020

Sécurité :

-Le cadavre de Chantal Mukagwego, 32 ans, originaire de la colline Yaranda a été découvert nu ce lundi au quartier Kavogero, commune et province Ngozi. Ses voisins disent qu’elle avait passé la soirée dans un bistrot habituel. Les auteurs qu’ils l’ont violée avant de l’étrangler ne sont pas encore connus. (Source : RPA)  

-Méthode Nzeyimana, élève finaliste au lycée communal de Gahama, commune et province Bururi a été tué par balle ce samedi par un policier en rentrant chez lui. Des témoins sur place disent ignorer le motif de ce meurtre. Le criminel a été aussitôt arrêté. Il est détenu au commissariat provincial de police. (Source : SOS Médias Burundi)

-Nazaire Mpfayokurera, militaire du camp Cibitoke a été tué par balle au chef-lieu de la province Cibitoke par un policier alors qu’il tentait d’empêcher des policiers en patrouille de malmener un citoyen. Diomède Irinubushobozi et ses 3 collègues ont été arrêtés et devraient être jugés en flagrance. (Source : Radio Inzamba)

Droits de l’homme :

-L’Initiative pour les droits humains au Burundi, ‘’IDHB’’ indique dans son rapport sur le dernier trimestre de 2019 et le premier trimestre 2020 que la situation des droits humains s’est beaucoup dégradée au Burundi. L’IDH a pu recenser au moins 6 cas de brutalité criminelle commise contre les membres de l’opposition en présence des autorités locales dans une impunité qui protège les auteurs. (Source : RPA)

Politique :

-Réagissant contre la mesure des Etats-Unis portant refus systématique désormais d’accorder des visas aux burundais en revanche de la mesure des autorités Burundaises de ne pas accepter sur sol des personnes refoulées par cette première puissance mondiale ; le ministre burundais des affaires étrangères a fait savoir ce lundi dans une conférence de presse que les concernés n’étaient pas tous des Burundais. Certains avaient des faux papiers. S’il s’agit des burundais, Gitega est prêt à les accueillir à bras ouverts, a-t-il fait savoir. (Source : La VOA)

Santé :

-Les militaires en mission de maintien de la paix en Somalie disent craindre la contamination du covid-19 suite aux activités commerciales qui ont repris dans leurs camps et permettant des mouvements des personnes sans aucun contrôle. Le commandant de la police militaire au sein du 12ème bataillon serait complice car tirerait des pots-de-vin dans ce commerce. (Source : RPA)

Environnement :

-S’exprimant sur la situation de la biodiversité au Burundi, le jour de la journée mondiale contre la désertification et la sécheresse ; le Dr Samuel Ndayiragije, inspecteur général au ministère de l’environnement indique la biodiversité est en pleine souffrance au Burundi. Un secteur très négligé. 5,1 % du territoire au lieu de 17% exigés mondialement pour les aires protégées à chaque pays. 12 espèces des mammifères disparus et d’autres en voie de disparition. (Source : Journal Iwacu)  

Société :

-La maison Shalom a procédé à l’ouverture d’une infrastructure mobilière qui servira de restaurant au camp des réfugiés burundais de Mahama. Marguerite Barankitse, fondatrice de cette organisation fait savoir que c’est une action qui offrira l’emploi aux réfugiés burundais qui ont bénéficié la formation en art culinaire et qui servira au renforcement des relations sociales avec leurs voisins rwandais et les voyageurs. (Source : Radio Inzamba)

Monitoring des Médias par la RPA