Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 22 Février 2021

 

Sécurité :

-Nestor Cubwa, un burundais réfugié au camp de Nduta a été tué étranglé à l’aide d’une corde le matin de ce lundi alors qu’il s’était rendu très tôt le matin dans ses champs de culture. (Source : RPA)

-Cinq personnes ont été arrêtées ce lundi lors des fouilles-perquisitions opérées par la police associée aux imbonerakure en commune Nyanza-Lac. 13.500 litres de boisson prohibée appelée ‘’kanyanga’’ont été saisis dans cinq endroits différents et détruits sur le champ. (Source : Radio Inzamba)

Droits de l’homme :

-Peur panique au sein des réfugiés burundais du camp de Nyarugusu en Tanzanie depuis trois semaines suite à une infiltration dans ce camp des burundais composés de femmes et d’hommes qui auraient reçu des entrainements paramilitaires qui se sont fait passer pour demandeurs d’asile. (Source : SOS Médias Burundi)  

Médias :

-Le directeur de la RSF Bonesha FM apprécie la mesure du président du Conseil National de la Communication portant autorisation de réouverture de sa radio fermée depuis 2015. (Source : La VOA)

Economie :

-Dans son rapport annuel sur les perspectives économiques mondiales, sorti le mois de janvier dernier, le Burundi devrait enregistrer une de croissance de 2 % en 2021 contre 0.3 % en 2020 selon la Banque Mondiale. Un pays classé 5ème des 6 pays de la communauté est-africaine et 41ème sur les 48 pays sub-sahariens. (Source : Journal Iwacu)  

Justice :

-Un jeune de 22 ans accusé d’avoir tué son père nommé Goyigoyi à la machette en commune Muhanga, province Kayanza la nuit de ce jeudi à vendredi a été arrêté et transféré au cachot provincial de police de Kayanza. (Source : Radio Inzamba)

Société :

-Le pont sur la rivière Murago en zone Rubirizi, commune Mutimbuzi est sur le point de s’écrouler si rien n’est fait dans l’immédiat. Alertent les usagers de la RN9, axe Bujumbura-Bubanza. (Source : Journal Iwacu)

Monitoring des Médias par la RPA