Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 1er Mars 2021

Politique :

-La ligue Iteka dit regretter que la journée contre l’exclusion célébrée mondialement le 1er mars de chaque année arrive au moment au Burundi, l’exclusion politique et ethnique est une réalité dans différentes instances étatiques. (Source : Radio Inzamba) 

-Paralysie de toutes les activités en commune Makamba ce samedi suite à la célébration de la victoire du parti au pouvoir des élections de mai 2020. Même le test communal a été interrompu dans les écoles. Les enseignants se plaignent de cette situation. (Source : SOS Médias Burundi)

Droits de l’homme :

-Quatre personnes ont été tuées dont 3 corps retrouvés dans différentes localités du pays durant cette semaine écoulée, selon le rapport hebdomadaire de la rédaction de la RPA. (Source : RPA) 

-Dans son communiqué sorti ce vendredi, l’ACAT-Burundi accuse les responsables des prisons de Muramvya, Gitega et Rutana de ne pas autoriser certains prisonniers surtout politiques à se faire soigner en dehors des prisons. Me Jean Claude Ntiburumusi interpelle le gouvernement à poursuivre les cas de violations de ce droit reconnu par la loi burundaise. (Source : Radio Inzamba)

Environnement :

-A l’occasion de la journée dédiée a la protection civile, le commissaire Antoine Ntemako, Directeur général de la protection civile et de la gestion des catastrophes fait savoir que les moyens mis à sa disponibilité sont insuffisants par rapport à l’ampleur des dégâts observés à travers le pays. (Source : La VOA)

-Le ministre ayant en charge l’environnement a confirmé que l’emplacement actuel de l’usine Buceco en pleine habitation en province Cibitoke est dangereux pour la population environnante devant les députés. D’où la nécessité de sa délocalisation conformément à la nouvelle loi pour la protection de l’environnement. (Source : Journal Iwacu)

Santé :

-31 burundais des huit cent expulsés par la Tanzanie via la frontière Gisuru depuis le 12 janvier 2021 ont été testés positif à la covid-19. Au niveau national, au 22 février sur les 144.343 testés, 2.106 cas se sont révélés positifs dont 1.848 personnes guéries et 255 sous traitement et 3 décès selon le ministre de la santé publique. Cependant le rapport du mois de juin 2020 de Caritas-Burundi indiquait plus d’une dizaine de morts. (Source : RPA)

Société :

-Les conséquences du manque de financement commencent à peser lourd chez les jeunes du camp de réfugiés burundais de Nakivale en Ouganda. Ils disent avoir perdu tout espoir de gagner leur vie suite à la fermeture des programmes d’autofinancement initiés à leur faveur par le HCR par manque de moyens. (Source : SOS Médias Burundi)

Monitoring des Médias par la RPA