Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 1er Juillet 2020

Sécurité :

-Félicien, originaire de la colline Mpunda, commune Muruta, province Kayanza, travailleur de l’OTB Rwegura a été tué étranglé la nuit de ce lundi à mardi sur son chemin vers son domicile. Selon des témoins, les criminels l’ont d’abord dérobé de tout son salaire qu’il venait de percevoir. (Source : RPA)

-Un réfugié burundais âgé de 55 ans du camp de Mulongwe en RDC a été retrouvé mort le matin de ce 1er juillet en pleine rue dans ce camp. Sa famille pense qu’il aurait été empoisonné. (Source : Radio Inzamba)

Droits de l’homme :

-Dans sa déclaration intitulée ‘’le Burundi à la croisée des chemins’’ l’organisation Human Right Watch demande au gouvernement burundais de punir les responsables de graves violations des droits humains qui ont poussé les centaines de burundais à fuir le pays. Une voie sans équivoque qui pousserait les réfugiés à rentrer volontairement. (Source : RPA)

Politique :

-Le Burundi a fêté son 58ème anniversaire de l’indépendance ce mercredi 1er juillet. Les cérémonies se sont déroulées au boulevard de l’Indépendance avec un long défilé des fonctionnaires du secteur public et du privé, des militaires et des policiers. (Source : Journal Iwacu)  

-Dans son discours de circonstance de ce 1e juillet, le président Evariste Ndayishimiye a promis l’éradication du chômage dans son pays surtout chez les jeunes. Il a demandé à tous les burundais d’avoir un esprit créatif pour combattre définitivement le chômage. (Source : La VOA)    

-Le président de la République Evariste Ndayishimiye a indiqué qu’il se chargera lui-même des questions de la bonne gouvernance. Raison pour laquelle, le ministère en charge de la bonne gouvernance a été supprimé dans le nouveau gouvernement. (Source : SOS Médias Burundi)

-Pour Fréderic Bamvunginyumvira, ancien vice-président président de la République actuellement en exil, le président Evariste Ndayishimiye devrait accepter que la mauvaise gestion du parti Cndd-fdd dont il était lui-même secrétaire général est à l’origine des centaines de milliers de réfugiés depuis 2015. (Source : RPA)  

Bonne Gouvernance :

-Le président de l’Olucome dénonce les multiples nominations présidentielles au grade de général ce 1er juillet 2020 qui pèsent lourdement sur une économie agonisante. Au total, 35 généraux à l’armée et plus d’une vingtaine à la police.  (Source : Radio Inzamba)

Santé :

-Manque de la bactrim chez les personnes vivant avec le VIH en Mairie de Bujumbura, qui viennent de passer près de 8 mois sans ce médicament. Ils demandent au gouvernement de le rendre disponible sur le marché. (Source : Radio Isanganiro)

Monitoring des Médias par la RPA