Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 18 Mai 2020

Politique :

-Soucieuses de l’évolution sécuritaire au Burundi en cette période électorale, l’Union Africaine et les Nations-Unies ont sorti conjointement ce 17 mai un communiqué dans lequel, elles exhortent tous les acteurs politiques à s’abstenir de tout acte de violence, des propos haineux et à privilégier le dialogue pour la tenue d’élections consensuelles et apaisées. La commission de l’Union Africaine et le secrétariat de l’ONU invitent les autorités burundaises à créer un environnement sûr et sécurisé pour permettre aux burundais d’exercer leurs droits civils et politiques paisiblement. (Source : Journal Iwacu)

-Dans une déclaration sortie ce dimanche, les organisations de la société civile indépendante en exil demandent à Gitega de mettre en place des mécanismes pour éviter que les élections ne soient une source d’intensification de la persécution à l’instar de 2010 et 2015. (Source : SOS Médias Burundi)

-Au moins 17 militants du parti Cnl dont des mandataires aux prochaines élections ont été arrêtés depuis ce lundi en zone Buruhukiro après la destruction des permanences du parti Cndd-fdd en commune Rumonge ce dimanche. Certains sont détenus dans plusieurs endroits différents dont le domicile du chef du SNR tandis que d’autres ont choisi de se réfugier à la paroisse de Buyengero. En province Bujumbura, dans les commune Kabezi et Mutimbuzi, 20 membres de ce parti ont été également arrêtés par la police appuyée par les Imbonerakure sans aucune justification jusqu’à présent.  (Source : RPA)

-Les réfugiés burundais du camp de Kamvimvira en RDC demandent au futur président de la République de ramener la paix et la sécurité dans tout le pays, de promouvoir la justice pour tous; d’être rassembleur de tous les burundais sans distinction pour permettre notamment aux réfugiés de rentrer. (Source : La VOA)

-Le président du Focode, Pacifique Nininahazwe s’insurge contre l’arrestation d’une quinzaine de candidats et mandataires du parti Cnl durant la campagne électorale qui ne vise que l’exclusion et une fraude bien préparée des prochaines élections. (Source : Radio Inzamba)

Droits de l’homme :

-Apres la clôture de la campagne électorale ce dimanche, le président de la CNIDH Sixte Vigny Nimuraba appelle tous les militants des différents partis politiques à rester serein pour le respect des droits humains pendant les élections de ce mercredi et après. (Source : RTNB)     

Médias :

-Le ministre de la communication a annoncé ce lundi lors d’une rencontre avec les journalistes que ceux qui ont battu campagne pour leur appartenance politique doivent être écartés de la liste de ceux vont participer à la synergie des médias lors de la couverture médiatique des élections de ce mercredi, 20 mai 2020. (Source : RPA)

Monitoring des Médias par la RPA