Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 17 Novembre 2020

Politique :

-Selon Mathieu Boloquy, chercheur sur la région des Grands lacs, le recensement ethnique en cours au Burundi démontre à suffisance une pérennisation de la politique de feu président Nkurunziza par son successeur Evariste Ndayishimiye. Une politique qui menace également toute la région des Grands-Lacs. (Source : RPA)

-Dans son discours lors de l’ouverture de la semaine dédiée au combattant, le président Evariste Ndayishimiye a interpellé la ligue des jeunes Imbonerakure ce lundi dans l’après-midi à multiplier les rondes nocturnes et d’être plus virulents. (Source : SOS Médias Burundi)

Droits de l’homme :

-La ligue Iteka alerte contre la recrudescence des enlèvements à travers tout le pays sous un silence complice de l’autorité publique. Elle demande aux organisations internationales de faire pression contre Gitega pour arrêter ce phénomène. (Source : Radio Inzamba) 

Santé :

-Le ministre de la santé publique a indiqué dans son rapport sorti ce weekend 18 nouveaux cas testés positif dont 14 importés du 9 novembre au 15 inclus. Au total, 630 cas depuis son apparition en mars dernier sur un effectif de 58677 personnes diagnostiquées. (Source : SOS Médias Burundi)

Economie :

-Dans une réunion qui s’est tenue ce lundi entre les commerçants, le ministère des affaires de la communauté Est Africaine et l’autorité sanitaire de Muyinga, les commerçants frontaliers demandent que le certificat de dépistage négatif du Covid-19 soit livré sur les frontières. (Source : Radio Isanganiro)

Environnement :

-Le pont sur la rivière Gikoma reliant le quartier Carama en zone Kinama et la commune Mutimbuzi de la province Bujumbura risque de s’effondrer après la pluie de ce 15 Novembre 2020 et les eaux provenant des montagnes surplombant la ville. Les usagers demandent au gouvernement d’agir. (Source : Journal Iwacu)

Monitoring des Médias par la RPA