Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 16 Juin 2020

Sécurité :

-Au moins sept ménages ont été saccagés en une semaine par des hommes munis d’armes blanches au camp de Nakivale en Ouganda. Plusieurs objets ménagers, des vivres, des habits et des articles de boutique ont été volés. Malheureusement les quelques bandits arrêtés par des réfugiés et remis à la police lors des rondes nocturnes ont été relâchés quelques jours après. (Source : SOS Médias Burundi)

Droits de l’homme :

-La journée du 16 juin de chaque année dédiée à l’enfant africain arrive au moment où les enfants réfugiés burundais du camp de Nduta en Tanzanie subissent des pires violations des droits humains. 2 enfants ont été tués alors qu’ils travaillaient dans un champ en litige. D’autres indiquent qu’elles sont régulièrement violées de retour des travaux champêtres pour essayer d’améliorer leur vie et que des fois ils ne reçoivent pas leur salaire. (Source : RPA)

Politique :

-Le corps de feu Nkurunziza pourrait être enterré au quartier Musinzira au chef-lieu de la province de Gitega au monument du combattant mort sur le champ de bataille. Des mouvements inhabituels de certains responsables supposent un événement particulier à cet endroit. Entre temps, la famille du président Nkurunziza souhaite qu’il soit enterré à Ngozi sur sa colline natale. 2 autres groupes au sein du Cndd-fdd préféreraient, un au palais Ntare Rushatsi et un autre à Gitega, capitale politique. (Source : La VOA)

Justice :

-La commission d’enquête des N.U sur le Burundi mis en place durant le régime de Nkurunziza en 2016 demande aux nouvelles autorités burundaises de veiller à ce que les auteurs des violations des droits humains soient punis. Le collectif d’avocats qui travaille sur plus de 2000 dossiers devant la CPI dit être plus déterminée que jamais. (Source : SOS Médias Burundi)

Economie :

-L’analyste indépendant en charge de l’économie, Faustin Ndikumana préconise que les nouvelles autorités burundaises s’engagent à renouveler des bonnes relations avec les anciens bailleurs pour sauver l’économie du pays, la compétence dans le recrutement du personnel qualifié, une transparence dans la gestion du budget de l’Etat et une bonne politique fiscale. (Source : Radio Inzamba)

Bonne Gouvernance :

-L’ONG 0xfam présente au Burundi depuis une trentaine d’années a annoncé la fermeture de ses bureaux dans les prochains jours par manque de financement. Son représentant-pays au Burundi, Joël Ngba Nyanding, indique que cette organisation internationale ne pourra tenir que jusqu’en 2022-2023. (Source : Journal Iwacu)

Santé :

-L’adjoint du curé de la paroisse de Rumonge, diocèse de Bururi est décédé ce mardi à l’hôpital Bumerec situé à Kinindo d’une maladie présentant des symptômes du covid-19. Une femme, employée de l’Université de Ngozi est décédée également dans les mêmes conditions. La peur a gagné leurs entourages et particulièrement toutes les personnes qui ont été en contact avec les défunts. (Source : SOS Médias Burundi

Environnement :

-Grogne des agriculteurs de la vallée de Gatakwa, zone Kigwena en commune et province Rumonge suite aux inondations des eaux du lac Tanganyika qui ont empêché l’exploitation de plus de 50 hectares pendant la deuxième saison culturale. (Source : Radio Inzamba)

Monitoring des Médias par la RPA