Burundi : Les Nouvelles de chez Nous des 8 et 9 Août 2020

Sécurité :

-La nouvelle forme de criminalité des personnes brûlées dans leurs maisons se généralise à travers le pays. 2 personnes d’une même famille ont été brûlées la nuit de ce vendredi sur la colline Canamwo, commune Kiremba, province Ngozi. Une autre personne a été blessée brûlée dans sa maison en commune Rusaka, province Mwaro. Le parti Frodebu s’insurge contre toute forme de criminalité. (Source : RPA)  

-2 jeunes Imbonerakure qui avaient participé à l’enterrement de 12 corps retrouvés sur la colline Gafumbegeti jeudi dernier ont été arrêtés ce vendredi par le responsable provincial du SNR de Cibitoke sous prétexte de diffuser des fausses informations. (Source : SOS Médias Burundi)

Politique :

-Discours contradictoires entre le président de la République Evariste Ndayishimiye et son ministre des relations extérieures. Alors que le ministre Albert Shingiro avait annoncé la relance des bonnes relations avec les pays voisins à son entrée en fonction, Evariste Ndayishimiye a déclaré ce jeudi à Kirundo que son pays ne peut pas renouer des relations avec le Rwanda qu’il juge de malin. (Source : Radio Inzamba)

-Les députés ont élu le président de l’Assemblée nationale et ses deux vice-présidents dans la session de ce vendredi 7 août à l’hémicycle de Kigobe en l’absence des députés du parti Cnl qui représente la deuxième force politique du pays. (Source : Journal Iwacu)

Droits de l’homme :

-Les réfugiés burundais en Tanzanie disent être très étonnés d’entendre le gouvernement burundais demander au HCR la protection de certains réfugiés du camp de Mahama au Rwanda alors qu’il a toujours gardé silence face à leurs multiples appels au secours suite à la persécution de la police tanzanienne dont ils sont victimes. C’est au moment Gitega accuse Kigali et certains burundais exilés au Rwanda de faire obstruction au rapatriement volontaire dans sa déclaration de ce samedi 8 aout 2020. (Source : RPA)

-Les réfugiés burundais du camp de Mtendeli en Tanzanie indiquent avoir repris mercredi 5 août 2020 des rondes nocturnes pour assurer eux-mêmes leur sécurité suite aux enlèvements devenus monnaie courante. Ils sont munis du matériel pour alerter les autres par d’un bruit au moment opportun. (Source : SOS Médias Burundi)

Bonne Gouvernance :

-Grognes travailleurs de la SOBUGEA suite à la privation de l’eau de la Regideso depuis 2 semaines pendant le week-end. Ils disent craindre les maladies des mains sales et demandent à l’autorité habilité de se ressaisir. (Source : RPA)

Santé :

-Dans la mise à jour de la situation épidémiologique du ministère de la santé publique, le porte-parole du ministère a indiqué que 405 cas individus ont été testés positifs du covid-19 depuis son apparition en mars dernier sur 17026 prélèvements. (Source : SOS Médias Burundi)

Société :

-Les enfants en vacance participent à des travaux des fois dures dont la fabrication des briques pour rehausser le revenu familial et pouvoir acheter le matériel scolaire. La psychologue Séraphine Niyakire interpelle les parents à privilégier le dialogue avec leurs enfants surtout pendant les vacances. (Source : La VOA)  

Monitoring des Médias par la RPA