Burundi : Les Nouvelles de chez Nous des 5 et 6 Septembre 2020

Sécurité :

-Une personne tuée, plusieurs autres blessées dans la nuit de ce dimanche est le bilan d’un affrontement entre les Imbonerakure et un groupe rebelle qui serait du Red-Tabara sur la colline Kagano, zone Rusarenda, commune Bukeye, province Muramvya. Un jeune Imbonerakure aurait été enlevé par ce même groupe. (Source : RPA)

-Une trentaine de personnes composées essentiellement des jeunes et des domestiques ont été arrêtées lors d’une fouille-perquisition vers 3 heures de ce vendredi en zone Kinindo, commune Muha en mairie de Bujumbura. (Source : SOS Medias Burundi)

Droits de l’homme :

-63 personnes ont été assassinées, 6 portées disparues, 33 cas d’arrestation arbitraire, 19 cas d’atteinte à l’intégrité physique est le bilan macabre dressé par l’ACAT-Burundi pour le mois d’août en matière de violation des droits humains. La police, l’armée, les Imbonerakure et certains administratifs sont pointés du doigt dans ces actes ignobles. (Source : Télé Renaissance)

Politique :

-Le président congolais, Félix Tshisekedi a annoncé la tenue sur son initiative d’un mini sommet entre le Burundi, le Rwanda et son pays dans les prochains jours à Goma en RDC. Un sommet qui vient au moment où le Burundi et le Rwanda se regardent en chien de faïence. De son côté, le président rwandais a reconnu dans une conférence de presse animée ce dimanche dans l’après-midi que les relations entre le Burundi et son pays sont toujours tendues malgré tous les efforts que son pays a fourni en vue de la normalisation de la situation. (Source : RPA)

Education :

-Le porte-parole du gouvernement du Burundi a annoncé que lors du conseil des ministres de ce mercredi, il a été décidé à titre dérogatoire le redoublement des 34 mille élèves qui ont échoué au concours de la 9ème année édition 2020. Un ouf de soulagement chez les parents, les élèves et les enseignants. (Source : Radio Inzamba)

Société :

-Grogne des parents d’élèves à Gitega suite à la montée des prix du matériel scolaire en cette période des préparatifs pour la rentrée scolaire 2020-2021. Ils demandent à l’Etat de réguler les prix. (Source : SOS Médias Burundi)

Bonne Gouvernance :

-Grogne de plus de 1500 pécheurs burundais dans le lac Tanganyika et les autres lacs du nord du pays contraint à payer un montant de 32 mille francs burundais jugé exorbitant pour assurance à une maison d’assurance qui appartiendrait aux ténors du pouvoir en place. (Source : Radio Inzamba)

Monitoring des Médias par la RPA