Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un nouveau né dans le paysage médiatique burundais

Naissance d’un nouveau syndicat des journalistes au Burundi. Il s’agit du syndicat Burundians Journalists Alliance, ‘’BJA’’. Comme l’ont indiqué les initiateurs du syndicat, Il aidera à résoudre les problèmes auxquels font face les journalistes burundais. Cependant, certains journalistes grognent déjà. Ils affirment que très peu de journalistes ont été associés dans la création dudit syndicat.

Le nouveau syndicat qui vient de voir le jour est baptisé Burundians Journalists Alliance. Il est représenté devant la loi par Melchior Nicayenzi. Ce syndicat a été agrée le 18 mai de cette année.

Comme l’a indiqué son président dans une conférence de presse qu’il a tenue ce mercredi, le but de ce syndicat est de lutter pour l’intérêt des journalistes surtout la liberté de la presse. ‘’Ce syndicat est agréé conformément à la constitution et se réfère à la loi des médias de 2018 et d’autres lois en générale. Pour le moment, dix médias font partie de ce syndicat. Nous nous sommes réunis comme des journalistes ayant une même vision. Donc vous êtes tous les bienvenus pour adhérer et en savoir plus. ‘’ A déclaré le président dudit syndicat.

A la question de savoir si ce syndicat ne vient prendre la place de l’UBJ, un autre syndicat des journalistes qui a été suspendu en 2015, Melchior Nicayenzi tranquillise et fait savoir que BJA n’a pas été fondé pour rivaliser avec un syndicat qui n’est plus actif. ‘’ Comment nous pouvons remplacer l’UBJ alors qu’elle n’est pas reconnue par la loi et n’est même plus active? Par contre, si l’UBJ pouvait régler ses problèmes avec la justice, nous nous réjouirons de travailler avec elle car l’union fait la force.’’

De leur côté, les journalistes qui n’ont pas voulu s’exprimer aux micros de la RPA, ils révèlent que ce syndicat a été fondé dans la clandestinité sans qu’ils soient même informés sur ses projets. De plus, pour ceux qui voulaient connaitre les membres du comité dudit syndicat, le président de ce nouveau syndicat leur a répondu que seuls leurs membres y avaient droit.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 321 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech