Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Petit à petit l’oiseau fait son nid

Elysée Nshimirimana, jeune burundais âgé de 27 ans, réfugié en Zambie depuis 7 ans vit grâce à l’activité de restauration des gens. Il se débrouille lui-même et donne de l’emploi aux autres.

Elysée Nshimirimana parle de ses premiers jours d’exil en Zambie. ‘’ Arrivé en Zambie depuis 2013, j’ai recommencé à zéro sans parents ni aucune autre assistance. J’ai commencé très timidement ce travail, je me suis habitué d’abord aux gens d’ici, à leurs habitudes et à leur langue plus ou moins difficile à apprendre.’’

Petit à petit, Elysée Nshimirimana chercha quoi faire et c’est ainsi qu’il a commencé à vendre les articles de boutiques, et a ouvert un restaurant. Il devait s’adapter aux temps et à ses besoins, explique-t-il. ‘’J’ai ouvert un restaurant ça fait déjà 4 ans. Mais mon constat est que durant le deuxième trimestre de l’année, je ne reçois pas beaucoup de clients dans mon restaurant. Ainsi, je vends parallèlement des articles comme le sucre et autres objets d’usage quotidien dans les ménages.’’

Ce jeune réfugié burundais a commencé ses activités avec un petit capital d’emprunt. ‘’ Un compatriote m’a prêté un très petit capital de 1.500 francs zambiens, soit 150 mille francs burundais. Nous nous sommes rencontrés ici en exil, et il m’a donné ce capital à rembourser. Ainsi, j’ai commencé par acheter et vendre certains articles. ‘’

Les bénéfices de cette activité génératrice de revenus sont multiples : ‘’Pendant les 4 ans de tenue du restaurant, j’ai gagné beaucoup en connaissances mais aussi j’ai pu donner de l’emploi aux autres. Un petit magasin a donné naissance à un autre, j’ai procuré de l’emploi à 3 burundais et 2 zambiens. Chacun d’eux gagne 500 francs par mois. Je loue une maison et parviens aussi à satisfaire les besoins de mes petits frères et sœurs et les autres personnes qui sont à ma charge.’’

La non maitrise de la langue nationale de son pays d’accueil est l’un des principaux défis auxquels fait face Elysée Nshimirimana.

Article de presse sur l’émission Turiho du 16 Juin 2020. Avec le soutien de la Wallonie-Bruxelles International.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 139 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech