Les victimes des pluies torrentielles dénoncent le clientélisme dans l’octroi d’aide leur destinée

Les sinistrés du quartier Nyange-Bushaza de la commune et province Kirundo dénoncent le clientélisme qui a caractérisé la confection des listes des personnes qui bénéficieront de l’aide en tôle de la part du ministère de la solidarité. Les habitants de la place, et en particulier les membres des partis de l’opposition, demandent à ce qu’il y ait plus de lumière pour éviter toute frustration et injustice.

Des pluies torrentielles mêlées de vents violents se sont abattues dans le quartier Nyange- Bushaza de la commune et province Kirundo le mardi 16 mars. Cette pluie a duré à peu près 10 minutes. Cependant, 63 maisons dudit quartier ont été détruites, selon nos sources sur place. Le lendemain, Elias Nkurunziza, chef de quartier, a élaboré une liste des sinistrés pour qu’ils puissent bénéficier des tôles qui seront distribuées par le ministère de la solidarité.

Toutefois, les conditions exigées par cette autorité pour faire partie de cette liste inquiètent les membres des partis de l’opposition. Ils accusent ce chef de quartier de les obliger à lui donner des pots-de-vin. ‘’ Le chef de quartier Nyange-Bushaza, Elias Nkurunziza, a demandé à ceux qui veulent voir leurs noms inscrits sur la liste des sinistrés d’adhérer d’abord au parti CNDD-FDD ou alors de payer une somme de 5000 francs burundais pour chaque tôle dont ils bénéficieront.’’ A révélé un des habitants de la place.

Selon toujours ces victimes de pluies torrentielles, ils ont également été obligés d’adhérer d’abord à l’association d’entraide mutuelle regroupant les membres du parti CNDD-FDD du quartier Nyange-Bushaza : ‘’ Il a également vérifié si chaque sinistré fait partie de la caisse d’entraide mutuelle des habitants de Nyange-Bushaza. La caisse en question regroupe les partisans du CNDD-FDD. Ces victimes s’inquiètent beaucoup et certaines d’entre elles sont sans abri.’’

Ce samedi 20 mars, le ministère de la solidarité se chargera de la distribution de tôles pour ces sinistrés. Les membres des partis de l’opposition, victimes de ces intempéries, ont perdu tout espoir de faire partie des bénéficiaires.

A ce propos, nous avons essayé de joindre Viateur Habimana, administrateur de la commune Kirundo, mais sans succès.