Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

A Gitega, les fonctionnaires ploient sous le fardeau de cotisations intempestives.

Les fonctionnaires de la capitale politique Gitega s’insurgent contre la décision de l'administration locale les obligeant de payer une cotisation  variant entre 10 mille et100 mille francs selon leurs catégories. La cotisation est soi-disant destinée à la construction d'un stade de Bihanga. Ils jugent cette somme exorbitante  surtout qu’ils sont confrontés à des  dépenses élevées relatives aux prix de plusieurs produits dont le carburant et le ticket de transport.

C'est sur  la colline Bihanga, commune et province Gitega que se construit actuellement un terrain de jeux. A cet effet, l'administration communale et provinciale à GITEGA a  pris une décision d'obliger une cotisation allant de 10.000 à 100.000 francs voire plus à tout fonctionnaire œuvrant en commune GITEGA.

Par exemple, tout enseignant de l'Ecole fondamentale et Ppost- fondamental est  obligé de payer 10.000 francs. Tout directeur de l'Ecole Fondamentale devra payer 20.000francs tandis que celui du post- fondamental devra payer 30.000 francs.

De telles cotisations sont aussi exigées à d’autres services. Les directeurs et directeurs généraux payeront entre 50 et 100.000francs voire plus au moment où le personnel de leurs services est contraint de payer entre 20 e et 30 mille francs par individu.

Cette décision n'a pas du tout plu à certains fonctionnaires de la commune GITEGA qui jugent cette somme très élevée  vue les difficultés financières auxquelles ils font face. Ils évoquent la hausse des prix de presque tous les produits dont le carburant et le ticket de transport sans oublier l'endettement de pas mal de fonctionnaires pour des raisons de se faire construire un logement. Ils se plaignent à voix basse qu’ils payeront cette somme pour  protéger leurs vies et demandent que cette cotisation soit payée par ceux qui le veulent et qui le peuvent.

De plus, ils se plaignent qu'ils sont régulièrement appelés à verser des cotisations telles les cotisations pour la construction du stade Ingoma et celles pour la construction de l'Université Polytechnique de GITEGA sans oublier les cotisations pour les élections de 2020.

Ils suggèrent à l'administration de chercher  des partenaires chaque fois qu'elle compte effectuer des travaux nécessitant de gros financements.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 354 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech