Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Absentéisme et retards des enseignants de Bubanza pour manque de moyens de transport.

Le manque de moyens  de transport pour se rendre ou revenir de leur travail est l’un des problèmes majeurs des enseignants de la commune de Bubanza. Ces derniers sont obligés de s’absenter au travail ou sont en retard.

La plupart des enseignants de la commune et province de Bubanza ont décidé de se rendre souvent au travail à pied malgré de longues distances qu’ils doivent parcourir. Selon ces enseignants, la pénurie du carburant qui a entrainé la hausse des prix du ticket de transport est à l’origine de ces problèmes dans lesquels ils se trouvent. De plus, ils n'ont pas de moyens pour payer ces tickets de transport. En  conséquence, certains de ces enseignants s’absentent souvent au travail et d’autres sont chaque fois en retard. «  Les conséquences de la pénurie du carburant font que l’enseignant se rende à pied au travail du fait de la  hausse du prix de  transport. La même pénurie est à l’origine des absences des enseignants. D’autres arrivent en retard à l’école sans oublier la fatigue que nous avons à cause de  longs trajets. Donc, soit tu acceptes d’arriver en retard  ou de t’absenter au travail. Vous comprenez que c’est grave », s’est lamenté un enseignant.

Selon toujours ces enseignant de la commune de Bubanza, un trajet de 8 à 10 kilomètres est la distance qu’ils sont obligés de parcoirir pour se rendre  au travail.  Pire encore, il y a ceux qui doivent faire à peu près trois heures pour arriver au travail comme l’un d’entre eux témoigne. « Parfois nous faisons dix kilomètres, huit, ou même sept. Tout dépend de la distance qui existe entre ton domicile et ton lieu de travail. Même quand tu arrives à trouver un déplacement, pour une distance que tu payais 1000 francs se paye actuellement jusqu’à  3000 francs. Vous comprenez que quand tu n’as pas les trois milles tu es obligé de marcher à pied ou encore tu t’absentes  tout court. Mais,  tu peux aussi prendre de l’initiative et se lever très tôt  le matin et faire trois heures de marche ».

Nos sources au sein de ces enseignants font savoir que souvent la fatigue qu’ils ressentent après ces longues distances ne leur permet pas de bien accomplir leur mission.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 444 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech