Rejetés par les médecins, ils se tournent vers les tradi-praticiens

Vives préoccupations en ce qui est de la propagation du Covid-19 dans le pays. Le citoyen lambda ainsi que des agents de santé ne cessent d’alerter. Plusieurs personnes présentent les symptômes cliniques du coronavirus. Des personnes qui optent pour l’automédication surtout traditionnelle car ils ne sont pas pris en charge par les structures sanitaires.

La propagation de la pandémie du Covid-19 est de plus en plus inquiétante au Burundi. Une pandémie qui sévit au monde entier mais dont la gestion n’a pas été prise au sérieux par les autorités du Burundi afin de stopper sa propagation.

‘’ Même si le gouvernement prend ça à la légère, la contamination au Covid-19 ne cesse de croître. Il y a beaucoup trop de décès et, à voir les symptômes, il n’y a aucun doute qu’ils sont victimes de cette pandémie.’’ Témoigne un habitant de Bujumbura.

Malgré la présentation des symptômes cliniques du Covid-19, ce n’est malheureusement pas tous les malades qui sont reçus lorsqu’ils se rendent à l’hôpital. D’où la tendance à se faire soigner chez les tradi-praticiens. ‘’ Si tu vas à l’hôpital et que tu te fais renvoyer, c’est normal de se tourner vers la médecine traditionnelle. Il faut comprendre que les gens n’ont plus où donner de la tête.’’ Confie une de nos sources.

Certains décident alors de pratiquer l’automédication en utilisant des remèdes traditionnels mélangés à des médicaments modernes pour ceux qui peuvent s’en procurer. ‘’ Ils mélangent plusieurs plantes. Les feulles d’eucalyptus, la citronnelle, l’umuravumba, les feuilles de citron et l’artémisia. Ils boivent cette mixture et en font également une infusion. En plus de ça, certains prennent de l’érythromycine et apparemment ça marche car ça les soulage.’’ Révèle toujours notre source.

D’autres malades sont reçus par le personnel soignant mais ne sont pas diagnostiqués malgré leurs alertes et insistances. Ainsi, la pandémie de coronavirus se propage à une grande échelle. Jusqu’à présent, le ministère reconnait seulement 144 cas  de Covid-19.