Les malades victimes des mécontentements du personnel soignant à Mutaho

Grognes des patients qui fréquentent le centre de santé Mutaho en commune Mutaho de la province Gitega. Ces derniers ne sont pas satisfaits des services qui leur sont offerts par le personnel de ce centre de santé et demandent aux autorités sanitaires d’intervenir dans les plus brefs délais pour redresser la situation.

Ces lamentations des habitants de la commune Mutaho en province Gitega qui se font soigner au centre de santé de Mutaho, datent d’à peu près un mois. Certains habitants de cette localité qui se sont confiés à la rédaction de la RPA affirment qu’avec l’équipe médicale de ce centre de santé, les activités sont presque chaque jour paralysées.

Interrogés à ce propos, les infirmiers de ce centre de santé reconnaissent qu’ils ne parviennent pas à satisfaire les besoins de leurs patients ces derniers jours. Pour eux, c’est une manière de manifester leurs mécontentements contre le comportement d’une de leurs collègues du nom de  Ménédore Niyonkuru. Cette nouvelle infirmière qui vient de passer à peine deux mois à ce centre de santé est la petite sœur de l’administrateur communal de Mutaho. Cette dernière est accusée par ses collègues d’être incompétente et arrogante, mais que pourtant elle est la plus favorisée de tous les employés. ‘’ Les patients se lamentent beaucoup, c’est vrai. Ils ont par exemple passé toute la journée de vendredi dernier sans être servis. Tous les services étaient au point mort. On a arrêté le travail à cause d’une seule personne. La petite sœur de l’administrateur. Il y a de l’injustice, quand vient la cotation. Nous ne comprenons pas pourquoi Ménédore a toujours une bonne note alors qu’elle n’est qu’une apprentie. C’est injuste. ‘’

Les patients qui se font soigner au centre de santé de Mutaho demandent aux autorités sanitaires d’intervenir pour résoudre ce problème, ce qui leur éviterait de parcourir une longue distance pour se rendre au district sanitaire de Mutaho alors qu’ils pouvaient se faire soigner au centre de santé de Mutaho qui est à seulement quelques mètres de chez eux.

Notre rédaction n’a pas pu joindre le prénommé Blaise, titulaire du centre de santé de Mutaho afin qu’il s’exprime sur ces lamentations de la population.