Le service néonatal de l’hôpital de Fota dépourvu de couveuse

Le personnel et les patients qui fréquentent l’hôpital de Fota en province Mwaro demandent à la direction de cet hôpital de tout faire pour équiper cette infrastructure sanitaire d’une couveuse. Pour le moment, les prématurés qui naissent à cet hôpital sont transférés dans d’autres hôpitaux et leurs parents doivent se débrouiller pour y arriver car l’hôpital de Fota ne dispose pas d’ambulance.   

La seule couveuse que disposait l’hôpital de Fota est tombée en panne depuis plus de deux ans et elle n’a pas encore été remplacée. Le personnel de cet hôpital indique que les prématurés qui naissent à cet hôpital sont pour le moment transférés dans d’autres hôpitaux notamment à l’hôpital de Kiganda ou à Kibumbu et leurs parents doivent se débrouiller pour y arriver car l’hôpital de Fota ne dispose pas d’ambulance. Le personnel de cet hôpital déplore l’attitude du directeur Ezéchiel Nzuwonsaba car, selon ces employés, il ne fait rien pour remplacer cette couveuse non fonctionnelle.

 « Aujourd’hui, l’hôpital a les moyens de s’acheter des équipements dont il a besoin y compris les couveuses. Mais, nous constatons que le directeur ne fait rien pour que l’hôpital ait une autre couveuse. Au lieu d’acheter une autre ou de formuler une demande auprès du ministère de la santé publique, il nous dit d’aller nous plaindre auprès des médias indépendants qui sont en exile. »  

Ces employés craignent un détournement de fonds de cet hôpital par leur directeur, d’autant plus qu’ils n’ont pas encore eu leurs primes d’encouragement de septembre dernier. A ce propos, la rédaction de la RPA a essayé de joindre  Ezéchiel Nzuwonsaba directeur de l’hôpital de Fota mais sans y parvenir.