Le Covid-19 gagne de plus en plus du terrain au Burundi

Si rien n’est fait, le coronavirus pourrait faire beaucoup de victimes au Lycée du Lac Tanganyika et à l’école Indépendante. Pour cause, un professeur qui dispense des cours à ces 2 établissements a été testé positif au Covid-19 depuis plus d’une semaine. Pourtant, rien n’a toujours pas été fait, ni pour désinfecter les lieux, ni pour faire passer des tests à ses personnes contacts dont les élèves et ses autres collègues professeurs.

Les élèves du lycée du lac Tanganyika, de même que ceux de l’école indépendante craignent d‘avoir attrapé le coronavirus. La raison avancée serait que, un des leurs professeurs a été testé positif à la Covid-19, et ce depuis le 12 de ce mois.

Selon notre source, les deux établissements ne seraient pas les seuls en danger vu que les enfants de ce professeur fréquentent différents établissements de la capitale, notamment l’école indépendante et le Lycée Notre Dame de Rohero pour ne citer que ceux-là. La même source fait savoir que l’un des enfants dudit enseignant a lui aussi été testé positif. Pourtant, le ministère de la santé n’a toujours pas pris aucune mesure préventive, que ce soit pour désinfecter les deux établissements, ni pour tester les élèves à qui il donnait les cours, de même que les collègues du malade. Pour le moment, les élèves et les professeurs sont très inquiets car, non seulement ils redoutent d’avoir été contaminé, mais ils craignent de continuer à propager à leur tour ce virus si rien n’est fait.

Dans l’entre-temps, toute la famille de ce professeur a été mis à l’isolement. Les derniers chiffres publiés par le ministère de la santé datent du 17 mai. A ce moment, le Docteur Thaddée Ndikumana parlait de seulement 21 cas déjà testés positifs.