Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

COVID-19 : Le conseiller principal du président Ndayishimiye testé positif

Le gouvernement burundais s'illustre toujours par sa négligence dans la gestion de la crise sanitaire mondiale. Ce vendredi, une soirée culturelle à l'intention de la diaspora a été organisée en violation totale des mesures barrières recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé. Actuellement, la panique est à son comble après que certains participants aient été testés positifs à la COVID-19 y compris le conseiller principal du président Evariste Ndayishimiye.

C’est ce dimanche, deux jours après les festivités, que le conseiller principal de l’information et de la communication à la présidence, Willy Nyamitwe,  a été testé positif à la COVID-19. Certaines sources à la présidence nous indiquent qu’après avoir reçu les résultats du dépistage, Willy Nyamitwe a demandé à certains militants du CNDD-FDD qui étaient avec lui, d’aller se faire dépister. Depuis ce lundi, ses contacts se sont précipités aux centres de dépistage et la plupart d’entre eux ont également été testés positifs à la COVID-19.

Pendant ces cérémonies de clôture des vacances de certains membres de la diaspora burundaise organisées par le gouvernement du Burundi, les images montrent le président Ndayishimiye et sa femme saluer la foule. Comme d’habitude, le couple présidentiel ne porte pas de masques. Même le ministre de l’intérieur Gervais Ndirakobuca surnommé Ndakugarika, le mairie de la ville Jimmy Hatungimana et leur entourage ne portent pas de masques. Sont également visibles des groupes de chanteurs et de danseurs qui saluent des gens au hasard en ignorant complètement les mesures barrières contre la COVID-19. Certains médecins, qui nous ont parlé, conseillent à la population burundaise de se protéger puisque le gouvernement semble négliger la pandémie. Mais certaines sources au sein des militants du parti au pouvoir signalent que, même si le gouvernement a déclaré qu’il ne va pas sensibiliser la population à la vaccination, certaines hautes autorités se font vacciner ces derniers jours contre la COVID-19 à Nairobi, à Dubai et ailleurs.

Au Burundi, le ministère de la santé publique dénombre au total 2533 nouveaux cas de COVID-19 au cours des 14 derniers jours. Le pays totalise 10 décès jusqu’au 22 août 2021 selon le même ministère qui est accusé de manipuler les chiffres par ceux qui suivent de près l’évolution de la pandémie dans le pays. Cet effectif de décès liés à la COVID-19 reste inférieur à l’effectif évoqué par l’église catholique il y a plus d’une année.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 205 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech