Face au Covid-19, les habitants de Bujumbura prennent déjà leurs propres mesures

En mairie de Bujumbura, les citadins ne cessent de prendre des initiatives pour se protéger contre la pandémie de Coronavirus face à un gouvernement qui continue de clamer haut et fort que la situation est plutôt rassurante. Au sein des familles, certains ont pris l’option de rester à la maison tandis que

certaines organisations non gouvernementales ont suspendu des travaux de terrain.

Depuis l’annonce des premiers cas de Covid-19, certains habitants de la ville de Bujumbura ont préféré rester à la maison. Ceux avec qui nous nous sommes entretenus estiment plutôt que le gouvernement ne fournit pas toute la lumière sur cette pandémie étant donné qu’il est préoccupé par les prochaines élections prévues au mois de mai.

 

A part ceux qui ont opté de rester à la maison, d’autres achètent toujours des vivres pour faire les stocks chez eux. Ils craignent que des mesures interdisant de faire le marché soient prises sans être avertis.

 

De l’autre côté, certaines organisations non gouvernementales ont également pris des précautions pour protéger leur personnel. Parmi les mesures déjà prises, il y a la suspension des travaux de terrain ainsi que des réunions qui rassemblent plusieurs personnes. Dans ce cas, le travail s’applique là où c’est possible. D’autres organisations ont d’ailleurs proposé à leur personnel de ne pas fréquenter les Eglises.

 

Entre-temps, le gouvernement minimise l’ampleur de la pandémie. Dans une déclaration rendue publique ce jeudi, le porte-parole du gouvernement, Prosper Ntahogwamiye, a plutôt rassuré et a interdit aux gens de se précipiter à faire des stocks de vivres.